Le Hasina

like tweet plusone

Le « Hasina » est l’énergie ou la force vitale qui habite tout être vivant (humain, animal ou végétal), mais aussi chaque objet. Une amulette est par exemple habitée par une « hasina » pour qu'on puisse y puiser des pouvoirs particuliers. Par extension, on parle aussi de « hasina » pour un lieu, une demeure, un territoire, un lac, une rivière…  Les douze collines sacrées de l’Imerina portent par exemple le nom de « Tendrombohitra 12 masina », le mot « masina » étant une variante linguistique du mot hasina, masina est un verbe quand hasina est un nom.

Le mot « hasina » peut être une vague synonyme de « sacré ». Une amulette royale perd par exemple son hasina lorsqu’une personne indigne le manipule. De la même manière, un lieu peut perdre son hasina (very hasina ou maty hasina) quand il a été souillé ou si on y a pratiqué un fady (tabou). Il est alors impératif de faire appel à un « ombiasy » (sorcier) pour lui rendre son hasina. En effet, ce dernier est le seul qui peut manipuler le hasina, et son contraire, le « hery » qui est considéré comme une énergie destructrice.

Le « Hasina » dans la religion traditionnelle malgache

Le « Hasina » est indissociable de la religion traditionnelle malgache. Dans la religion traditionnelle malgache, ces derniers croient à l’existence d’un Dieu unique, mais vouent un culte aux ancêtres qu’ils considèrent comme des intermédiaires entre eux et Dieu. Le hasina provient ainsi de Dieu et des ancêtres.

Nosy Be Symphonies

Le Hasina, ou Dracaena angustifolia, un arbre de taille moyenne

Certains Malgaches croient cependant que le hasina provient des enfants de Dieu sur terre. Dans les temps anciens, un enfant de Dieu est descendu sur terre, et n’a pas pu revenir au ciel. Ce dernier se maria alors avec une femme qui enfanta. Les descendants de cette femme devenaient alors les « Andriana » et seuls les ancêtres « andriana » pouvaient donner les « hasina ».

Le « Hasina », la plante

Le « Hasina » correspond aussi à une plante, Dracaena angustifolia qui est un arbre de taille moyenne qu’on retrouve surtout en Afrique et en région tropicale. Le Hasina (la plante) revêt aussi en quelque sorte le caractère sacré du Hasina original. En effet, la possession de cette plante dans son jardin est considérée par les Malgaches comme porteur de chance et de prospérité.

Revue de Presse