Le Rang Social à Madagascar

Madagascar a été constitué de plusieurs grands royaumes et de petits fiefs rattachés ou non à des puissances politiques importantes. Il est normal qu’à chaque région, des rangs sociaux s’y soient établis

Chez les Merina

like tweet plusone

Dans le concept merina, la société se composait de 7 principales castes :

  • les Andriana (les nobles)
  • les Velondraiamandreny (issu d’unions entre Andriana et Hova)
  • les Hova (les roturiers)
  • les Mainty (les noirs serviteurs ou membresde l’armée royale)
  • les Zazahova (les roturiers rétrogradés)
  • les Hovavao (les esclaves affranchis)
  • les Andevo (les esclaves)

À chaque époque, cette classification pouvait changer de forme, selon des décisions royales ou d’autres évènements.

Chez les autres royaumes

Andevo milanja

Des Andevo qui servent leur maître en les portants sur un Filanjana

À chaque royaume de règles différentes. Il ne faut cependant pas oublier que les Malgaches ont relativement les mêmes origines, des pratiques ancestrales sont restées. Il sera ainsi adopté un système équivalent partout. Et la plupart du temps, on retrouve les 4 grandes castes qu’en Imerina :

  • la Famille royale
  • les Hova ou les roturiers
  • les Serviteurs libres
  • les Andevo ou les esclaves

Chez les royaumes du Sud où on retrouve l’empreinte de la dynastie des Zafiraminia, les fondateurs de plusieurs royaumes de Madagascar dont le puissant royaume Sakalava, ces derniers sont les Andriana. Cependant, ils ne détiennent pas les mêmes pouvoirs que les Andriana de l’Imerina, puisque le système établi prévoit plus de pouvoirs au chef de clans, qui ont même le droit de choisir le droit de succession à la mort du Roi.  

Revue de Presse