Les geckos de Madagascar 

geckos de Madagascar

Plus de 80 espèces connues de geckos à Madagascar. 

Les geckos, ou les animaux qui ne dorment jamais, qui ont tout le temps les yeux ouverts tout du moins, font aussi partie de la faune riche de notre île. Les geckos de Madagascar font tous partie de la famille des Gekkonidae. Ces animaux sont de très bons grimpeurs, grâce à leurs coussinets adhérants, capable de s'accrocher à n'importe quel type de surface. La plupart des geskos de Madagascar sont nocturnes, sauf ceux qui appartiennent au genre Phelsuma

like tweet plusone

Les caméléons sont les plus connus en matière de camouflages, mais les geckos ne le sont pas moins. A Madagascar, les geckos se fondent littéralement dans le paysage, adoptant la couleur de leur habitat naturel. Les geckos sont aussi parmi les plus recherchés par les grands amateurs des NAC (nouveaux animaux de compagnies). Parmi les plus connus, on peut citer le genre Phelsuma, avec leurs couleurs vertes éclatantes, dont le Phelsuma Grandis ou le gecko géant vert de Madagascar. 

On a recensé un peu plus de 80 espèces de geckos à Madagascar, dont une grande partie endémique. Les genres Paroedura, Phelsuma et Uroplatus sont les plus représentées. 

Les différentes espèces de geckos de Madagascar

Famille: Gekkonidae
Genre: Blaesodactylus

Le genre Blaesodactylus comporte 04 espèces, tous endémiques de Madagascar. 

blaesodactylus ambonihazo

Le Blaesodactylus ambonihazo est une espèce à part entière depuis 2011, après avoir été inclus dans le genre Blaesodactylus antongilensis avant cette période. Cet animal vit dans le Nord Ouest de Madagascar, dans la région de Boeny.

Blaesodactylus Antongilensis

Le Blaesodactylus Antongilensis, comme son nom l'indique, a été découvert dans la baie d'Antongil. Il est notamment présent dans les réserves de Marojejy et de Nosy Mangabe

Reconnu comme une espèce vulnérable à cause surtout de la dégradation de son habitat naturel, le Blaesodactylus Boivini est une espèce endémique du Nord de Madagascar.

Blaesodactylus Sakalavas

Le Blaesodactylus Sakalava ou Hemidactylus sakalava dans certains documents, vit sur la partie Ouest de Madagascar. Il a une longue queue, et un corps et une tête assez large. C'est l'espèce la plus représentée du genre Blaesodactylus. 

Genre: Ebenavia

Le genre Ebenavia ne comporte que deux espèces, dont un seul endémique de Madagascar. L'Ebenavia est nocturne et arboricole.

Ebenavia inunguis

Le Gecko à joue blanche de Madagascar ou Ebenavia inunguis n'est pas l'espèce endémique de l'île. Il est aussi présent dans plusieurs îles de l'Océan Indien, ainsi qu'en Tanzanie.  

L'Ebenavia maintimainty  est l'espèce endémique de Madagascar, de la Réserve de Tsimanampetsotsa. Le mot "maintimainty", littéralement veut dire "noir" en malgache.

Genre: Geckolepis

Le Genre Geckolepis comporte trois espèces, dont deux endémiques de Madagascar, et une qu'il partage avec l'archipel des Comores. Ce sont des animaux nocturnes.

Geckolepis maculata

Le Geckolepis maculata, est une espèce très répandue à Madagascar, qu'on retrouve aussi dans l'archipel des Comores. 

Geckolepis polylepis

Le Geckolepys polylepis est un petit caméléon qui occupe trois très petites territoires, la première dans la région Nord du Boeny, le second dans la partie Est du Menabe, et la troisième sur l'île de Sainte-Marie.

Geckolepis typica

Le Geckolepis typica, qu'on retrouve aussi dans certains documents sous le nom de geckolepis petiti, est une espèce très répandue sur l'ensemble de la partie Ouest de Madagascar. 

Genre: Gehyra
Gehyra mutilata

Le Genre Gehyra comporte plus d'une quarantaine d'espèce répartie dans le monde entier, mais seule l'une d'entres elles est présente à Madagascar, le Gehyra Mutilata.

Le Gehyra mutilata est une espèce présente sur le continent africain, asiatique et australien, mais aussi à Madagascar.

Genre: Hemidactylus

Le Genre Hemidactylus comporte plus d'une cinquantaine d'espèces, réparties dans le monde entier. Quatre espèces de Hemidactylus sont recensées à Madagascar.

Hemidactylus mabouia

Le Hemidactylus mabouia est un gecko de maisons. Dans les Antilles, on les appelle les geckos domestiques. Ils sont présents sur le continent américain et sur le continent africain. 

Hemidactylus frenatus

Le Hemidactylus frenatus, ce grand chasseur de moustiques et de fourmis des haitations est présent dans presque tous les pays de l'hémisphère Sud, et aussi à Madagascar. 

Hemidactylus mercatorius

Le Hemidactylus mercatorius est un gecko du continent africain et des îles de l'Océan Indien. Mais c'est à Madagascar qu'on en recense le plus grand nombre. 

Hemidactylus platycephalus

Le Hemidactylus platycephalus est une espèce très similaire à l'Hemidactylus frenatus. On le retrouve aussi sur le continent africain.

Genre: Lygodactylus

Le genre Lygodactylus comporte une trentaine d'espèce réparties en Afrique subsaharienne et dans les îles de l'Océan Indien, dont une vingtaine endémique de Madagascar (sur les 22 répertoriées). Ce sont des geckos de petites tailles, diurnes.

Lygodactylus arnoulti

Le Lygodactylus arnoulti a été nommé ainsi en l'honneur de Jacques Arnoult. C'est une espèce endémique des régions du Vakinankaratra et de l'Amoron'i Mania.

Lygodactylus bivittis

Le Lygodactylus bivittis est aussi endémique de Madagascar. Il occupe une large territoire entre le parc national de Marojejy et celui d'Andasibe

Le Lygodactylus blancae est un gecko endémique d'une petite région d'Itasy. Il a été nommé ainsi en l'honneur de Françoise Blanc.

Le Lygodactylus blanci est aussi endémique de Madagascar. Il occupe une petite territoire d'à peine 100 km² dans la province d'Antananarivo, du côté de la montagne d'Ibity.

Le Lygodactylus decaryi est un gecko endémique de la partie Sud-Est de Madagascar. C'est le gecko du massif de l'Angavo. Il a été nommé ainsi en l'honneur du chercheur Raymond Decaryi.

Lygodactylus expectatus

Le Lygodactylus expectatus est endémique du Nord de Madagascar. Il occupe une petite territoire dans la Réserve Spéciale de l'Ankarana.

Lygodactylus guibei

Le Lygodactylus guibei a été nommé ainsi en l'honneur de Jean Marius René Guibé, naturaliste et herpétologiste français. C'est une espèce endémique de Madagacar, présent notamment à Analamazaotra et Ambohitantely.

Le Lygodactylus heterurus est une espèce endémique de Madagascar. Il se trouve essentiellement dans le Nord de l'île, et exceptionnellement dans la Réserve Naturelle de Bemaraha.

Le Lygodactylus intermedius est un gecko endémique de Madagascar, qu'on rencontre sur une territoire d'à peine un peu plus de 300 km² dans le massif d'Andringitra.

Le Gecko nain de Madagascar ou Lygodactylus klemmeri est une espèce endémique de Madagascar, qui vit au coeur des Tsingy de Bemaraha. Il a été nommé ainsi en l'honneur du naturaliste Konrad Klemmer.

Lygodactylus madagascariensis

Le Lygodactylus madagascariensis est une espèce endémique du Nord de Madagascar. Il comporte deux sous-espèces: Lygodactylus madagascariensis madagascariensis et Lygodactylus madagascariensis petteri.

Lygodactylus miops

Le Lygodactylus miops est une espèce endémique de Madagascar, présente sur l'ensemble de la partie Est de l'île. 

Lygodactylus mirabilis

Le Lygodactylus mirabilis est une espèce endémique, qu'on ne rencontre que dans le massif d'Ankaratra, occupant une très petite territoire.

Le Lygodactylus montanus est une espèce endémique de Madagascar. Il se trouve essentiellement au sein du Parc National d'Andohahela.

Le Lygodactylus ornatus est un gecko endémique de Madagascar, qu'on rencontre sur une très petite territoire à côté de Mandritsara, de la région Sofia.

Lygodactylus pauliani est une espèce endémique, qui vit sur une petite territoire du centre de Madagascar. Il a été nommé ainsi en l'honneur de Renaud Paulian, le naturaliste français.

Lygodactylus pictus

Le Robust dwarf gecko ou Lygodactylus pictus est une espèce endémique du corridor forestier du Sud Est de Madagascar.

Lygodactylus rarus

Le Lygodactylus rarus est une espèce endémique de Madagascar, visible uniquement sur le massif d'Ankarana

Lygodactylus roavolana

Le Lygodactylus roavolana est une espèce en danger endémique de Madagascar. Il vit dans le Sud-Est, notamment à Andohahela. Littéralement, "roa volana" en malgache signifie deux mois.

Lygodactylus tolampyae

Le Lygodactylus tolampyae est une espèce endémique de Madagascar, visible sur l'ensemble de la partie Ouest de l'île.  Il est surtout remarquable grâce à des lignes en forme de "V" sur l'ensemble du corps. 

Lygodactylus tuberosus

Le Lygodactylus tuberosus est une espèce endémique de Madagascar. Il vit dans le Sud-Ouest de l'île.

Lygodactylus verticillatus

Le Lygodactylus verticillatus est une espèce endémique de l'Océan Indien. Il vit dans l'extreme Sud-Ouest. On le retrouve aussi sur les îles Eparses.

Genre: Matoatoa

En malgache, le mot "matoatoa" veut dire "fantômes" en malgache. Et effectivement, la vue de ces animaux, surtout quand ils se déplacent peuvent vous donner des frissons. Le genre Matoatoa comporte deux espèces, tous endémiques de Madagascar. Ce sont des animaux de très petites tailles.

Matoatoa brevipes

Le Matoatoa brevipes est un gecko de couleur marron-gris, avec une queue très allongée. Il est visible sur une large territoire du Sud-Ouest de Madagascar.

Matoatoa spannringi

Le Matoatoa spannringi est nommé ainsi en l'honneur de Jürgen Spannring. Il vît dans une petite localité du Sud appelée Fiadanana.

Genre: Paragehyra

Le genre Paragehyra comporte deux espèces, tous endémiques de Madagascar. Ce genre a été décrit pour la première fois en 1929.

Paragehyra gabriellae

Le Paragehyra gabriellae est un gecko qui a été nommé ainsi en l'honneur de Gabriella Raharimanana. Cet animal est endémique d'une petite localité dans le Sud-Est de Madagascar, incluant le Réserve d'Andohahela

Le Calumma petiti  est un gecko endémique d'une forêt du Sud-Ouest de Madagascar, près du village de Lavenombato. Sa présence a été signalée dans la Réserve de Bemaraha, mais il semble qu'elle s'est éteint dans cette localité.

Genre: Paroedura

Le genre Paroedura comporte 17 espèces endémiques del'Océan Indien, dont 14 endémiques de Madagascar. Le genre Paroedura est nocturne et arboricole. Les deux espèces qui ne sont ps malgaches du genre Paroedura, mais présents sur l'archipel des Comores, sont le Paroedura sanctijohannis et le Paroedura stellata

Paroedura androyensis

Le Paroedura androyensis est un gecko d'environ 7 cm, surnommé le Gecko Tigre grâce à sa couleur à un dessin, marron et crème sur son corps.

Paroedura bastardi

Le Paroedura bastardi , espèce endémique, est un gecko très courant dans le Sud et le Sud-Ouest de Madagascar. Il a été nommé ainsi en l'honneur d'Eugène Joseph Bastard.

Paroedura gracilis

Le Paroedura gracilis est un gecko endémique, qu'on retrouve dans le Nord-Est de Madagascar.

Paroedura homalorhina

Le Paroedura homalorhina  est un gecko qu'on retrouve dans deux petites localités différentes, l'une dans le Nord dans l'Ankarana, et l'autre dans l'Ouest, à Bemaraha.

Paroedura ibityensis

Le Paroedura ibityensis est le gecko du mont Ibity et Itrimo dans le Vakinankaratra. Elle est aussi endémique de Madagascar.

Paroedura karstophila

Le Paroedura karstophila , espèce endémique, est le gecko des karst, ou des Tsingy. On le retrouve entre autres dans les Tsingy de Bemaraha, mais aussi dans les Tsingy de Namoroka.

Paroedura lohatsara

Le Paroedura lohatsara est un gecko endémique, qu'on retrouve sur la montagne du français, dans la région de Diana.

Paroedura maingoka

Le Paroedura maingoka  est un gecko endémique de Madagascar. Le mot "maingoka" signifie "scorpion" en malgache, sûrement à cause des de sa queue qui se dresse à la manière de celle du scorpion. 

Paroedura masobe

Le Katsatsaka ou Paroedura masobe est un gecko endémique de Madagascar, qui vît au sein de la RNI de Zahamena. "Masobe" en malgache signifie "grands yeux", qui décrit bien l'animal. 

Paroedura oviceps

Le Paroedura oviceps  est endémique du Nord de Madagascar. On le retrouve dans plusieurs réserves, dont celle de Manongarivo et de la Montagne d'Ambre.

Paroedura picta

Le Paroedura picta fait partie des plus connus des geckos de Madagascar, qu'on retrouve dans le monde entier en captivité, surtout à cause de sa beauté. Le Paroedura est endémique de la région Ouest et Sud-Ouest de l'île.

Paroedura stumpffi

Le Paroedura stumpffi , espèce endémique du Nord-Ouest de Madagascar, a été nommé ainsi en l'honneur d'Antonio Stumpff.

Paroedura tanjaka

Le Paroedura tanjaka est un gecko endémique de l'Ouest de Madagascar, qui incarne la force d'après son nom. En effet, "tanjaka" en malgache veut dire "puissance".

Paroedura vahiny

Le Paroedura vahiny  est un gecko endémique de Madagascar, qui habite dans le Sud-Ouest. Le mot "vahiny" signifie "étranger" en malgache. On le retrouve entre autres au sein des réserve de Mikea et Tsimanampetsotsa.

Paroedura vazimba

Le Paroedura vazimba est un gecko endémique du Nord-Ouest de Madagascar, qui est visible notamment à Ankarafantsika.

Genre: Phelsuma

Le genre Phelsuma est le plus représenté à Madagascar. Il comporte plus d'une cinquantaine d'espèce, dont une trentaine sont endémques de Madagascar (sur les 34 répertoriées). Les geckos du genre Phelsuma, qu'on appelle aussi Phelsumes sont de taille moyennes, pouvant aller jusqu'à 30 cm. Ils sont diurnes et arboricoles. 

Phelsuma abbotti

Le Phelsuma abbotti est endémique de Madagascar et des Seychelles. Cet animal vît uniquement dans des cocotiers. Cette espèce comporte trois sous-espèces: Phelsuma abbotti abbotti, Phelsuma abbotti chekei, Phelsuma abbotti sumptio.

Phelsuma antanosy

Le Phelsuma antanosy est endémique de la région d'Anosy, dans le Sud de Madagascar. C'est une espèce classée "En danger".

Phelsuma barbouri

Le Phelsuma barbouri est endémique de Madagascar. Il vît sur les hautes-terres, et il se rencontre entres autres dans les forêts de l'Andringitra.

Phelsuma berghofi

Le Phelsuma berghofi est endémique de la région Atsimo-Atsinanana, dans le Sud de Madagascar. Il a été nommé ainsi en l'honneur de Hans-Peter Berghof.

Phelsuma borai

Le Phelsuma borai est endémique de Madagascar, et se rencontre uniquement au sein du parc national de Bemaraha.

Phelsuma breviceps

Le Phelsuma breviceps est endémique de la région Atsimo-Andrefana, visible entre autres dans les environs de Tuléar.

Phelsuma dorsivittata

Le Phelsuma dorsivittata est endémique de Madagascar. L'espèce a été longtemps considérée comme une sous-espèce du Phelsumma lineata, mais a été promu en espèce à part entière en 2010.

Phelsuma dubia

Le Phelsuma dubia n'est pas endémique. Il est aussi présent dans certains pays africains. Il est sûrement l'espèce la moins coloriée du genre Phelsuma.

Phelsuma flavigularis

Le Phelsuma flavigularis est endémique de Madagascar. On peut uniquement le rencontrer à Andasibe. C'est une espèce classée "En danger". 

Phelsuma gouldi

Le Phelsuma gouldi est endémique de la région Haute-Matsiatra. Il a été nommé ainsi en l'honneur du paléontologue américain Stephen Jay Gould.

Phelsuma grandis

Le Phelsuma grandis est une espèce que Madagascar partage avec les îles de La Réunion et Maurice. A Madagascar, il vît dans le Nord.

Phelsuma guttata

Le Phelsuma guttata est endémique de Madagascar, dans le Nord-Est.

Phelsuma hielscheri

Le Phelsuma hielscheri est endémique de Madagascar. Il a été nommé ainsi en l'honneur de Michael Hielsher.

Phelsuma hoeschi

Le Phelsuma hoeschi est endémique de la région Atsinanana, visible entre autres dans les environs de Brickaville.

Phelsuma kely

Le Phelsuma kely est endémique de Madagascar. Il ne peut se rencontrer que dans un seul endroit, dans les environs d'un lac nommée Lac Ampitabe, au Sud de Toamasina.

Phelsuma klemmeri

Le Phelsuma klemmeri est endémique de Madagascar. C'est une espèce très colorée.

Phelsuma kochi

Le Phelsuma kochi est endémique du Nord-Ouest de Madagascar, spécialement dans la région du Boeny.

Phelsuma laticauda

Le Gecko diurne à poussière d'or ou Phelsuma laticauda est un gecko qu'on peut rencontrer dans plusieurs îles de l'Océan Indien, mais aussi en Polynésie Française et en Hawaii.

Phelsuma lineata

Le Phelsuma lineata est endémique de Madagascar. Il fait partie des plus représentées, et se retrouve presque sur toute l'île. Il compte quatre sous-espèce: Phelsuma lineata lineata, Phelsuma lineata bombetokensis, Phelsuma lineata elanthana et Phelsuma lineata punctulata.

Phelsuma madagascariensis

Le Phelsuma madagascariensis est endémique de Madagascar. Il est présent sur l'ensemble de la côte Est de Madagascar. Il compte deux sous-espèce: Phelsuma madagascariensis madagascariensis et Phelsuma madagascariensis boehmei.

Phelsuma malamakibo

Le Phelsuma malamakibo est une espèce endémique, que vous pouvez rencontrer dans la Réserve d'Andohahela. "Malama kibo" en malgache veut dire qui a le "ventre lisse".

Phelsuma masohoala

Le Phelsuma masohoala est endémique de Madagascar. On peut uniquement le rencontrer sur la presqu'île de Masoala. C'est une espèce classée "En Danger Critique". 

Phelsuma modesta

Le Phelsuma modesta est endémique du Sud-Ouest de Madagascar. Il comporte trois sous-espèce Phelsuma modesta modesta, Phelsuma modesta isakae et Phelsuma modesta leiogaster.

Phelsuma mutabilis

Le Phelsuma mutabilis est endémique de Madagascar. Il a une couleur marron, avec une queue imposante.

Phelsuma parva

Le Phelsuma parva est endémique de la région côtière du Sud-Est de Madagascar, à partir de la ville de Tamatave.

Phelsuma pronki

Le Phelsuma pronki est endémique de la région Analamanga. C'est une espèce classée "En Danger Critique".

Le Phelsuma pusilla est endémique de Madagascar. C'est un phelsume de couleur verte à queue bleue. Il comporte deux sous-espèce: Phelsuma pusilla pusilla et Phelsuma pusilla hallmanni.

Phelsuma quadriocellata

Le Phelsuma quadriocellata est un gecko endémique de Madagascar, qui vît dans les forêts humides de l'Est de Madagascar. Il comporte trois sous-espèces: Phelsuma quadriocellata quadriocellata, Phelsuma quadriocellata bimaculata et Phelsuma quadriocellata lepida.

Le Phelsuma ravenala est un gecko endémique de l'Est de Madagascar. Comme son nom l'indique, il vît essentiellement sur la plante Ravinala ou l'arbre du voyageur.

Phelsuma roesleri

Le Phelsuma roesleri est endémique de Madagascar. Il vît sur le massif de l'Ankarana, au sein de la Réserve Spéciale du même nom.

Phelsuma seippi

Le Phelsuma seippi est endémique, et classée "En Danger". On le rencontre dans la région de Diana.

Phelsuma serraticauda

Le Phelsuma serraticauda est endémique de la région côtière du Nord-Est de Madagascar. Il vît sur les cocotiers et les bananiers.

Phelsuma standingi

Le Phelsuma standingi est endémique de Madagascar. C'est un animal assez imposant, qui peut atteindre jusqu'à 30 cm.

Phelsuma vanheygeni

Le Phelsuma vanheygeni est un gecko endémique de Madagascar, qui vît sur la péninsule d'Ampasindava, dans la région de Diana.

Genre: Uroplatus

Le genre Uroplatus, ou les uroplates, ou encore les geckos avec des queues plates (c'est le sens étimologique de uro-plates), sont les champions de la camouflage et du mimétisme. Ce genre est endémique de Madagascar. Il comporte 14 espèces connues et encore d'autres inconnus selon les spécialistes. Sur leurs aspects, on peut distinguer deux sortes d'uroplates, ceux qui imitent les mousses, les troncs d'arbres ou les ecorces, et ceux qui imitent les feuilles mortes. Ils sont tous nocturnes, arboricoles et insectivores. 

Uroplatus alluaudi

L'Uroplatus alluaudi est un gecko vivant dans le Nord de Madagascar. Ils ont été nommé ainsi en l'honneur de Charles Alluaud. On peut le rencontrer notamment au sein du parc national de Marojejy

Uroplatus ebenaui

L'Uroplatus ebenaui est un gecko en forme de feuille morte, très proche de l'Uroplatus phantasticus. Il est visible à Marojejy, à Tsaratanàna et dans la Montagne d'Ambre

Uroplatus fimbriatus

Le Gecko à queue feuillue ou Uroplatus fimbriatus, ou en malgache Taha fisaka ou queue foliacée, est un gecko de couleur gris-brun vivant dans l'Est de Madagascar, perché aux arbres. 

 

Uroplatus finiavana

L'Uroplatus finiavana est un gecko qui vît au sein de la réserve de la Montagne d'Ambre. Le mot "finiavana" signifie en malgache le courage, ou plus exactement la capacité à avancer ou à prendre des risques.

Uroplatus giganteus

L'Uroplatus giganteus vît dans le Nord-Est de Madagascar. Il est très proche de l'Uroplatus fimbriatus mais est un peu plus grand, pouvant aller jusqu'à 35 cm. 

Uroplatus guentheri

L'Uroplatus guentheri est un gecko de l'Ouest de Madagascar. Encore un animal qui mime très bien les troncs d'arbres. Il a été nommé ainsi en l'honneur d'Albert Günther.

Uroplatus henkeli

L'Uroplatus henkeli est un gecko qui vît dans l'Ouest de Madagascar. Cette espèce est classée vulnérable.

 

Uroplatus lineatus

L'Uroplatus lineatus est un gecko qui vît dans les forêts de bambous de l'Est de Madagascar, à l'abri du soleil dont ils semblent fuir.

L'Uroplatus malahelo est un gecko vivant dans le Sud de Madagascar. Le mot "malahelo" veut dire "triste" en malgache.

Uroplatus malama

L'Uroplatus malama est un gecko qui vît dans le Sud-Est de Madagascar, au environs du mont Anosy. L'espèce est classée vulnérable.

Uroplatus phantasticus

L'Uroplatus phantasticus semble sortir droit du monde fantastique. C'est un gecko qui imite à merveille les feuilles mortes, avec la couleur, les nervures, ... bref la totale. Et même qu'il se laisse tomber sur ces proies, pour chasser, telle une feuille morte.

Uroplatus pietschmanni

L'Uroplatus pietschmanni est un gecko classé En Danger d'extinction. IL est endémique de la région Alaotra-Mangoro.

Uroplatus sameiti

L'Uroplatus sameiti est aussi très fort dans l'art du mimétisme. Il ressemble plus au lichen des arbres qu'à un animal, et est donc très difficile à déceler.

Uroplatus sikorae

L'Uroplatus sikorae est aussi très proche de l'Uroplatus sameiti, mimant les lichens des arbres. Il est cependant plus petit que son cousin.

Revue de Presse