Les lémuriens, qui font la renommée de Madagascar 

like tweet plusone

Quand on parle de lémuriens, on ne peut ne pas penser à Madagascar. Ces deux noms sont indissociables, puisque les lémuriens sont endémiques et ne peuvent se rencontrer nulle part ailleurs, même s'il sont en réalité d'origines africaines. Cepedant, quelques espèces ont aussi trouvé refuge sur l'archipèle des Comores, mais sont moins bien connues. Le Lemur Catta ou le Maki, que nous voyons ici à l'image est l'un des plus célèbres lémuriens de Madagascar.

Maki, lemur catta

Le Maki, l'un des lémuriens les plus célèbres de Madagascar

Le mot « lémurien » est associé à des fantômes ou des esprits dans la mythologie romaine, sûrement à cause des cris des lémuriens nocturnes.

On a longtemps cru que les lémuriens sont les ancêtres des singes (et peut-être les nôtres), mais après des études approfondies, il a été démontré qu'il s'agissait de deux lignées différentes. Les lémuriens sont de l’ordre des primates, du sous-ordre des Strepsirrhini. Notons au passage que l’ordre des primates a deux sous-ordres, les Strepsirrhini et les Haplorrhini. Ce dernier regroupe entre-autres les singes et les tarsiers, qui sont donc des cousins éloignés des lémuriens. Le sous-ordre des Strepsirrhini regroupe ensuite les Lorisoformes et les Lemuriformes (les lémuriens). Les Lorisorformes se rencontrent dans le monde entier, spécialement sur le continent africain et asiatique, tandis que les Lemuriformes ne peuvent se rencontrer qu’à Madagascar. 

Megaladapis

Le Megalapadis, une espèce éteinte qui pouvait atteindre plus de 50 kg

Les lémuriens sont de petites tailles, allant de quelques grammes à 10 kg. Cependant, des espèces éteintes comme le Megaladapis, que nous voyons ici à l'image à droite, ont eu plus de 50 kg, et la taille d'un gorille adulte. Ils ont cinq doigts et un odorat très développé. Les lémuriens vivent essentiellement dans les arbres, et se nourrissent de fruits et d'insectes. La plupart des espèces survivent difficilement en captivité. Certaines espèces sont nocturnes.

La plupart des espèces sont aujourd’hui en voie de disparition. Les dangers qui les menace ne sont pas directs, mais sont fortement liés à leurs habitations. En effet, la dégradation chronique des forêts de Madagascar, rend aujourd’hui difficile la survie des lémuriens. C’est ainsi que de part et d’autres du territoire malgache, ont été mises en place, des réserves naturelles destinées à la protection des lémuriens, ainsi qu’à la faune et à la flore en générale.

Les lémuriens vivants encore aujourd’hui sont regroupés dans 5 familles principales, regroupant une centaine d’espèces non éteintes.

Les différentes espèces de lémuriens (non éteintes)


Famille: Cheirogaleidae
Genre: Microcebus (microcèbes)

Les microcèbes sont les plus petits des lémuriens. On les appelle souvent "lémuriens souris" ou "mouse lemur" en anglais, à cause de leurs petites tailles, et de leurs apparences générales qui rappellent celles des souris. Il existe actuellement 21 espèces connus de microcèbes.

Microcèbe montagne d'Ambre

Le Microcèbe de la Montagne d'Ambre ou Microcebus arnholdi, d'un peu plus de 12 cm, avec un pelage dorsal brun foncé et un pelage ventral blanc crême. Comme son nom l'indique, vous pouvez surtout le rencontrer en visitant le Parc National de la Montagne d'Ambre.

Microcèbe montagne d'Ambre

Le Microcèbe de Mme Berthe ou Microcebus berthae, en hommage à Mme le Professeur Berthe Rakotosamimanana du GERP, découvert à l'intérieur du Parc National Kirindy Mitea. C'est le plus petit lémurien connu, découvert en 2013.

Microcèbe Bongolavensis

Le Microcèbe de Bongolava ou Microcebus bongolavensis, qui comme son nom l'indique, habite et est endémique de la région du Bongolava. Cette espèce a été découverte en 2006.

Le Microcèbe de Boraha ou Microcebus boraha est le petit denrier des microcèbe, décrite pour la première fois en 2016. Il a été baptisé ainsi en l'honneur de son habitât, nosy Boraha plus connu sous le nom de île Sainte-Marie.

Microcèbe d'Ambarijejy ou Danfossi

Le Microcèbe d'Ambarijeby ou Microcèbe de Danfoss, Microcebus danfossi, qui habite les environs d'Ambarijeby, dans le Nord de Madagascar. Cette espèce a été aussi découverte en 2006, et accuse une certaine ressemblance avec le Microcèbe de Bongolava.

Microcèbe de Ganzhorn

Le Microcèbe de Ganzhorn ou Microcebus ganzhorni, découverte en 2016 dans le Sud-Ouest de Madagascar. L'animal a été baptisé ainsi en l'honneur du professeur Jörg Ganzhorn de l'université d'Hambourg.

Microcèbe Gerpi

Le Microcèbe de GERP ou Microcebus gerpi a été découvert en 2008 par le GERP (Groupe d’étude et de recherche sur les primates de Madagascar), une association à but non lucratif qui s'occupe surtout de la conservation des lémuriens de Madagascar. Le Microcebus gerpi est endémique de la forêt de Sahafina, du corridor forestier de l'Est de Madagascar.

Microcèbe gris roux

Le Microcèbe gris roux ou Microcebus griseorufus, est un lémurien de petite taille, mais qui a une queue pouvant aller jusqu'à 15 cm. C'est une espèce endémique de la Réserve Spéciale de Bezaha Mahafaly.

Microcèbe Jollyae

Le Microcèbe de Jolly ou Microcebus jollyae est un lémurien qui a un pelage dorsal blanc rougeâtre et un pelage ventral blanc et gris. Le Microcebus jollyae a été découvert en 2006, dans la région Vatovavy Fitovinany.

Microcèbe de Goodman

Le Microcèbe de Goodman ou Microcebus lehilahytsara, en hommage à Goodman, le scientifique qui l'a découvert. Le mot "lehilahytsara" est une malgachisation de "Goodman", "lehilahy" indiquant "homme", et "tsara" signifiant tout simplement "bon". Le Microcèbe de Goodman est visible à l'intérieur du parc national Andasibe - Mantadia.

Microcèbe d'Anjihahely

Le Microcèbe d'Anjihahely ou Microcebus macarthurii a été découvert par le GERP aux environs d'Anjihahely, dans la région Atsinanana. La fondation Mc Arthur est l'un des partenaires financiers du GERP.

Microcèbe de Nosy-Be

Le Microcèbe de Nosy-Be ou Microcebus mamiratra est un lémurien vivant sur l'île de Nosy-Be. "Mamiratra" est un nom malgache qui signifie "brillant". Il est notamment visible à l'intérieur de la Réserve Naturelle Intégrale de Lokobe.

Le Microcebus manitatra est un lémurien vivant dans le Sud-Ouest de Madagascar. "Manitatra" est un mot malgache qui signifie "expansion" pour marquer l'expansion des espèces gâe à ce petit dernier en 2016.

Microcèbe de Margot Marsh

Le Microcèbe de Margot Marsh ou Microcebus margotmarshae, un lémurien à pelage orange de la partie Nord de Madagascar, découvert en 2006.

Microcèbe de Marohita

Le Microcèbe de Marohita ou Microcebus marohita, découvert en 2006 dans la forêt de Marohita, dans la région Atsinanana.

Microcèbe de Mittermeier

Le Microcèbe de Mittermeier ou Microcebus mittermeieri, un lémurien très petit, qui ne pèse que 40g environ, qui a été découvert dans la partie Nord de Madagascar.

Microcèbe mignon

Le Microcèbe mignon ou Chirogale mignon, ou Titilivaha (de son nom malgache) Microcebus murinus, est un lémurien nocturne et solitaire, qui se rencontre sur l'ensemble du corridor forestier de l'Ouest de Madagascar, jusque dans la partie Sud-Est. Vous pourrez les observer dans plusieurs parcs nationaux et réserves, tels que Bemaraha, Andohahela, Kirindy Mitea...

Microcèbe pygmée, de Peters

Le Microcèbe Pygmée ou Microcèbe de Peters, Microcebus myoxinus, est un lémurien très petit, qui vit dans les forêts sèches du Nord Ouest de Madagascar. Il a été découvert par Peters en 1952. Cet animal a la particularité de ne pas fuir la lumière, et le regard des visiteurs nocturnes.

Microcèbe brun doré

Le Microcèbe brun doré ou Microcebus ravelobensis, a été découvert en 1996. Il possède un pelage rougeâtre, et il fait partie des lémuriens sauteurs d'arbres en arbres.

Microcèbe roux

Le Microcèbe roux ou Microcebus rufus, est l'un des lémuriens les plus connus, présent sur l'ensemble du corridor forestier de l'Est de Madagascar. Cet animal survit très bien aussi en captivité. Le Rufus a été longtemps considéré comme une sous-espèce du microcèbe mignon, ou Murinus, avant d'être reconnu comme espèce à part entière en 1977.

Microcèbe du Sambirano

Le Microcèbe de Sambirano ou Microcebus sambiranensis, un lémurien de très petite taille, découvert en 2000 dans la réserve d'Ankarana. Le microcèbe de Sambirano se remarque facilement grâce à des cernes permanents autour des yeux.

Microcèbe de Simmons

Le Microcèbe de Simmons ou Microcebus simmonsi est le petit lémurien avec un pelage dorsal cannelle - orange, et un pelage ventral gris. Le microcèbe de Simmons vit dans la réserve de Zahamena et celle de Betampona.

Microcèbe tanosi

Le Microcebus tanosi est une espèce découvert en 2013. Il a la particularité d'avoir une plus grande taille par rapport aux autres espèces de microcèbes.

Microcèbe roux du Nord

Le Microcèbe de Simmons ou Microcebus tavaratra n'existe que dans la pointe Nord de Madagascar, dans la région Diana. Littéralement, "tavaratra" qui est un mot malgache signifie "qui vient du Nord".

Genre: Cheirogaleus (lémurs nains)

Les Cheirogaleus ou les lémurs nains, sont comme leur nom l'indique, des lémuriens de très petites tailles, cousins proches des microcèbes en ce sens. Il existe 7 espèces connues de Cheirogaleus.

Le Cheirogaleus adipicaudatus, présent dans le Sud Ouest de Madagascar, que vous pourrez rencontrer dans plusieurs parcs nationaux et réserves, dont Andohahela, Zombitse-Vohibasia et Bezaha Mahafaly.

Cheirogaleus Crossleyi

Le Cheirogaleus Crossleyi, ou le Chirogale de l'Est de Madagascar, que vous pourrez rencontrer à Andasibe.

Cheirogaleus Major

Le Grand Chirogale ou Cheirogaleus major, parfois appelé Chirogale de Milius, est le plus grand du genre Cheirogaleus. L'espèce est surtout reconnu comme le lémurien le plus bruyant en forêt, produisant grincements, sifflements et grognements. Le Grand Chirogale se rencontre dans l'ensemble de la partie Est de Madagascar.

Cheirogaleus Medius

Le Cheirogaleus Medius, qu'on appelle Kelibohoho dans la partie Ouest de Madagascar. C'est un animal qui pèse environ 200g, avec un pelage dorsal gris pâle, et ventral blanc à crème. Il a notamment élu domicile au sein de la réserve de Bemaraha.

Le Cheirogaleus Minusculus a la particularité d'habiter dans la région d'Ambositra, au nord de Fianarantsoa, là où ni lui, ni son habitat naturel ne fait l'objet d'aucune protection. L'espèce a été découvert en 2008.

Le Cheirogaleus Ravus est une espèce très peu connue, qui habite dans le corridor forestier de l'est de Madagascar, aux environs de Tamatave.

Cheirogaleus Sibreei

Le Cheirogaleus Sibreei, découvert pour la première fois en 1896 par James Sibree, est une espèce qu'on a cru éteinte jusqu'à ce qu'elle soit redécouverte en 2010 par Mitchell Irwin, à Tsinjoarivo, au sein du corridor forestier de l'Est de Madagascar.

Genre: Allocebus (allocèbes)
Allocébus Trichotis

Le Genre Allocebus ne compte qu'une seule espèce, l'allocèbe ou le Chirogale à oreilles velues, ou Allocebus Trichotis.

L'Allocèbe habite dans la partie Est et Nord-Est de Madagascar, et est visible dans presque toutes les réserves et parcs nationaux de cette région, notamment à Masoala, à Zahamena et à Andasibe Mantadia.

Genre: Mirza

Le Genre Mirza ne comporte que 2 espèces connues.

Mirza Cocquereli

Le Microcèbe de Coquerel ou Mirza Coquereli a été, comme son nom semble le dire, longtemps considéré comme un Microcebus, avant d'être reclassé dans le genre "Mirza", considéré trop différent des microcèbes. Par exemple, contrairement aux microcèbes, le Mirza Coquereli n'hiberne pas en hiver, mais se nourrit d'hémiptères.

Mirza zaza

Le Mirza zaza, ce petit lémurien (ou souris géant) du Nord - Ouest de Madagascar, a été longtemps considéré comme une sorte de sous-espèce du Mirza Coquereli, et longtemps considéré comme un microcèbe.

Genre: Phaner

Les lémuriens du Genre Phaner sont aussi appelés "lémuriens à fourches". Ce genre ne comporte que 4 espèces connues.

Phaner Furcifer

Le Phaner fourché ou Phaner furcifer est l'espèce la plus répandue du genre Phaner. Il se spécialise dans la récolte des gommes des arbres, et se nourrit essentiellement de cet aliment. Le Phaner fourché est par exemple visible au sein du Parc National de Bemaraha (à l'Ouest) et du Parc National Masoala (à l'Est) .

lémurien à fourche de la montagne d'Ambre

Le lémurien à fourche de la Montagne d'Ambre ou Phaner electromontis est endémique de la région de la Montagne d'Ambre, et ne peut se rencontrer nulle part ailleurs.

Phaner pâle

Le Phaner pâle ou Phaner pallenscens est aussi appelé lémurien à fourche occidental, puisqu'il peut se rencontrer sur l'ensemble de la partie Ouest de Madagascar. C'est aussi une espèce très répandue du genre Phaner.

Le lémurien à fourche de Pariente ou lémurien à fourche du Sambirano, ou Phaner parienti porte aussi le nom de Valovy dans la partie Ouest de Madagascar.

Famille: Daubentoniidae
Genre: Daubentonia
Aye Aye

L'Aye Aye ou Daubentonia Madahascarensis est un animal particulier qui se reconnait surtout par le troisième doigt de la main qui est particulièrement long. Ce petit lémurien est fortement lié à la culture malgache, considéré comme porte malheur s'il apparaît pas loin de votre maison.

C'est aussi un animal qui fait l'objet d'une protection particulière de la part des autorités. Le Parc National de Mananara Nord et l'Aye Aye Island lui sont dédiés.

Famille: Indriidae
Genre: Avahi

Les espèces du Genre Avahi a été regroupé dans une seule espèce, l'Avahi laniger, avant d'éclater en plusieurs classifications, dont la plupart ne datent que d'après 2005.

Avahi laniger

L'Avahi laineux ou Ramiona (de son nom malgache), ou encore Avahi laniger est l'Avahi du Nord - Est de Madagascar. L'Avahi laineux vit essentiellement dans les forêts tropicaux.

Avahi occidental

L'Avahi occidental ou Avahi occidentalis est en fait la version occidental de l'Avahi laniger. Cet animal est par exemple visible au sein du Parc National d'Ankarafantsika.

Phaner pâle

L'Avahi de Sambirano ou Avahi unicolor est une espèce du Nord Ouest de Madagascar, découvert sur le péninsule d'Ampasindava.

Avahi cleesei

L'Avahi cleesei, appelé aussi "Dadintsifaka" par la population locale, est l'Avahi de Bemaraha. Il a notamment élu domicile au sein de la forêt est au bord des Tsingy.

Avahi meridionalis

L'Avahi meridionalis est l'Avahi du Parc National d'Andohahela, dans le Sud Est de Madagascar. L'Avahi meridionalis pèse environ 1kg, mesure un peu plus de 25 cm, et se nourrit spécialement de feuilles.

Avahi peyrierasi

L'Avahi peyrierasi est une espèce du corridor forestier de l'Est de Madagascar, décrite pour la première fois en 2006.

Avahi ramanantsoavinai

L'Avahi ramanantsoavanai est l'Avahi de la Réserve Spéciale de Manombo, dans le Sud - Est de Madagascar.

Avahi betsileo

L'Avahi betsileo est une espèce de la forêt de Bemosary, à côté de Fandriana. Le nom "Betsileo" vient du nom du groupe ethnique de cette région du Sud, les Betsileo.

avahi mooreorum

L'Avahi mooreorum est l'Avahi du Parc National de Masoala. Cette espèce n'a été découverte qu'en 2008.

Genre: Indri
Indri indri

Le genre Indri n'est composé que par une seule espèce: l'Indri Indri.

Le Babakoto ou Indri indri, le lémurien à queue très courte, est un animal bien connu des malgaches. Deux sous espèces ont été proposés: l'Indri indri indri et l'indri indri variegatus mais n'ont pas été retenues.

Genre: Propithecus (Sifaka)

Les Prophitecus sont appelés par les malgaches, les Sifaka. L'origine de ce mot est lié à la particularité de l'animal qui face au danger émet un sifflement retentissant qui semble vouloir dire: "chhiii-fak". Et le nom est resté.

Sifaka soyeux

Le Sifaka soyeux ou Propithèque soyeux, Propithecus candidus ou Propithecus diadema candidus a un pelage long, doux et soyeux, de coloration blanc crême. Il est notamment visible au sein du Parc National de Marojejy.

Sifaka de coquerel

Le Sifaka de Coquerel ou Propithèque coquereli, Propithecus coquereli habite les forêts du Nord Ouest de Madagascar, notamment à Ankarafantsika.

Sifaka couronné

Le Sifaka couronné ou Propithèque couronné, Propithecus coronatus a comme signes distinctifs une couronne noire sur la tête (d'où son nom), et une façon assez particulière de se déplacer en pas chassé. C'est aussi l'un des ambassadeurs des lémuriens dans le monde, visible dans plusieurs parcs zoologique d'Europe.

Sifaka deckeni

Le Sifaka de Von der Decken ou Propithèque de Von der Decken, Propithecus deckenii, un lémurien de l'Ouest de Madagascar, qui a pris le nom de Von der Decken, le célèbre explorateur.

Sifaka à diadème

Le Sifaka à diadème ou Propithèque à diadème, ou encore le Sadabe, ou Propithecus diadema est le plus grand et le plus coloré des Sifaka, découvert depuis 1832 dans la forêt Tsinjoarivo.

Sifaka de Milne-Edwards

Le Sifaka de Milne-Edwards ou Propithèque de Milne-Edwards, Propithecus edwardsii, est un lémurien de la région Est de Madagascar, visible notamment à Andasibe Mantandia.

Sifaka de Perrier

Le Sifaka de Perrier ou Propithèque de Perrier, Propithecus perrieri, est le Sifaka noir (pelage et peau nu). Cet animal habite dans le Nord de Madagascar, notamment dans le massif d'Analamerana et dans les forêts de l'Ankarana.

Sifaka de Tattersall

Le Sifaka de Tattersall ou Propithèque de Tattersall ou Propithèque à couronne dorée Propithecus tattersalli est le Sifaka du Nord Ouest de Madagascar, dans l'est environs de Vohémar. Il se reconnait facilement par sa tête teintée d'orange.

Sifaka de Verreaux

Le Sifaka de Verreaux ou Propithèque de Verreaux, Propithecus verreauxi, est le plus petit représentant du genre, avec seulement 45cm de taille en moyenne, pour moins de 4kg.

Famille: Lemuridae
Genre: Eulemur

Les Eulemur sont souvent confondus avec le Maki, du fait de sa correspondance sur plusieurs points. Son nom malgache est "Gidro". Le Genre Eulemur est représenté par 14 espèces, dont (à titre d'informations) l'Eulemur fulvus mayottensis que vous ne trouverez pas dans la liste, puis que c'est un lémurien de l'île de Mayotte.

maki à front blanc

Le Maki à front blanc ou Lémur à front blanc, Eulemur albifrons est reconnaissable facilement par son front blanc, quand l'ensemble du corps est en pelage gris. L'Eulemur albifrons habite les forêts pluvieux du Nord-Est de Madagascar.

Maki à fraise

Le Lémur à collier blanc, ou lémur à têtre grise, ou encore Maki à fraise Eulemur cinereiceps est un lémurien à pelage gris, avec un collier blanc. Il habite dans le Sud-Est de Madagascar, spécialement dans la Réserve Spéciale de Manombo.

lemur couronné

Le Lémur couronné, Eulemur coronatus est un lémurien de l'Ankarana et de la Montagne d'Ambre, qui se reconnait facilement par une couronne roux sur la tête.

Lémur à collier blanc

Le Lémur à collier blanc, Eulemur fulvus albocollaris, bien qu'étant longtemps considéré comme sous-espèce de l'Eulemur cinereiceps est désormais une espèce à part entière.

lemur à collier roux

Le Lémur à collier roux ou Gidro à collier roux, Eulemur fulvus collaris est un lémurien du Sud-Est de Madagascar, notamment de la Réserve de Kalambatritra, et se reconnait par un collier roux.

Lemur fauve

Le Lémur fauve ou Varika Mavo(nom malgache), Eulemur fulvus fulvus, est un lémurien qui se rencontre dans l'ensemble de l'île.

maki de sanford

Le Lémur de Sanford ou Maki de Sanford, Eulemur fulvus sanfordi est un lémurien du Nord de Madagascar, notamment des Réserves de l'Ankarana, de l'Analamerana et de la Montagne d'Ambre.

Lemur aux yeux turquoises

Le Lémur aux yeux turquoises ou Lemur de Sclater (le célèbre zoologiste), Eulemur macaco flavifrons se reconnait surtout par la couleur de ses yeux.

lemur noir

Le Lémur noir ou Lémur macaco, Eulemur macaco macaco est un lémurien du Nord-Ouest de Madagascar.

Lemur Mongoz

Le Lémur Mongoz ou Mongos, Eulemur mongoz est un lémurien qui a la particularité d'être à la fois diurne et nocturne, suivant les saisons.

lemur à ventre roux

Le Lémur à ventre roux ou Varika mena, Eulemur rubriventer est un lémurien du Nord-Est de Madagascar. Il est entre autres visible à l'intérieur du Parc Natioanal Masoala.

Lemur rufifrons

Le Lémur à front roux, Eulemur rufifrons est un lémurien qui a longtemps été considéré comme un Eulemur rufus, avant d'être reconnu espèce à part entière en 2008.

Lemur Rufus

Le Lémur brun, Eulemur rufus est un lémurien de l'Ouest et du Nord-Ouest de Madagascar.

Genre: Hapalemur

Les lémuriens du Genre Hapalemur sont aussi appelés "lémuriens des bamboos". Ce genre comporte 5 espèces connues.

lemur bambou alaotrensis

Le Lémur bambou du lac Alaotra ou Bandro, Hapalemur alaotrensis est le seul lémurien bamboo qui ne se nourrit pas de bambou. Il habite dans les environs du Lac Alaotra.

lemur bambou doré

Le Lémur bambou doré ou hapalemur doré, Hapalemur aureus est le lémur bambou du Sud-Est de Madagascar. Vous pouvez le recontrer entre autres aux Parcs Nationaux Andringitra et Ranomafana.

lémur bambou gris

Le Lémur bambou gris ou Hapalemur gris, Hapalemur griseus est le plus petit des hapalemur, avec 40cm de longueur pour seulement 1kg. Il porte aussi le nom de Bekola ou Kotraika (noms malgaches).

hapalemur meridionalis

L'Hapalemur meridionalis est un lémur bambou qui est menacé, qui n'a été décrit pour la première fois qu'en 2008, dans les environs de Mandena, dans le sud de Madagascar.

hapalemur occidentalis

L'Hapalemur occidentalis est le lémur bambou du Nord-est de Madagascar, depuis la pointe Nord jusqu'aux environs du Lac Alaotra.

Genre: Lemur
Maki lemur catta

Le genre Lemur n'est composé que par une seule espèce: le Maki.

Le Maki ou Lemur catta est le plus célèbre des lémuriens de Madagascar. C'est un animal qui habite le Sud de Madagascar, qui se reconnait facilement par sa longue queue rayée de 14 anneaux noirs et blancs. Le maki est aussi classé en danger, menacé par la destruction de son habitat naturel.

Genre: Prolemur
Maki lemur catta

Le genre Prolemur n'est composé que par une seule espèce: le Prolemur Simus.

Le Grand Hapalemur ou Prolemur simus est parfois assimilé à un Hapalemur de grande taille. Cet animal vit surtout dans les forêts de l'Est de Madagascar. Vous pouvez notamment le rencontrer à l'intérieur du parc de Ranomafana.

Genre: Varecia (vari)

Les Varecia, plus connus sous le nom de Vari, sont des lémuriens d'environ 5kg, de 50cm, avec une queue noire de même longueur. Le genre Varecia comporte 2 espèces connues, l'une noire et blanche, et l'autre roux.

vari roux

Le Vari roux ou Varecia rubra est plus grand que son voisin, le Vari noir et blanc. Vous pouvez le rencontrer au sein du Parc national Masoala.

vari noir et blanc

Le Vari noir et blanc ou Varecia Variegata se rencontre dans les forêts tropicales humides de l'Est de Madagascar. On parle aussi de plusieurs sous-espèces de Vari noir et blanc, sans que cela ne soit réellement confirmé.

Famille: Lepilemuridae
Genre: Lepilemur

Le Genre Lépilémur est le seul de la famille Lepilemuridae. Les espèces du Genre Lépilémur sont essentiellement nocturnes.

lepilemur aeeclis

Le Lepilemur aeeclis est localisé dans l'Ouest de Madagascar, au Nord du lac Kinkony.

lepilemur ahmansonorum

Le Lepilemur ahmansonorum est le lépilémur de la région de Tsiombikibo, dans l'Ouest de Madagascar. L'animal a un pelage gris clair sur la tête, et gris foncé sur l'ensemble du corps.

lepilemur ankaranensis

Le Lepilemur ankaranensis est le lépilémur de la Montagne d'Ambre, d'Analamerana et surtout, comme son nom l'indique, de la région de l'Ankarana.

lepilemur betsileo

Le Lepilemur betsileo est un lépilémur gris roux, localisé au pays Betsileo, une division ethnique du Sud de Madagascar, à cheval sur trois régions: Alaotra Mangoro, Atsinanana, Vatovavy Fitovinany.

lepilemur dorsalis

Le Lepilemur dorsalis porte aussi le nom de Fitsidiky en malgache. Le lepilemur dorsalis habite dans le Nord-Ouest de Madagascar, dans les environs d'Ambanja.

lepilemur edwardsi

Le Lepilemur de Milne Edwards ou Lepilemur edwardsi est un lépilémur du Nord-Ouest de Madagascar, qui se nourrit essentiellement de feuilles et caecotrophie. Vous pouvez notamment observer ce lémurien au sein du Parc National Bemaraha.

lepilemur fleuretae

Le Lépilémur d'Andohahela ou Lepilemur fleuretae est endémique de cette région, et n'est donc pratiquement visible qu'au sein du Parc National d'Andohahela, dans le Sud-Est de Madagascar.

lepilemur grewcockorum

Le Lepilemur grewcockorum est un lépilemur du Nord-Ouest de Madagascar, de la région d'Anjiamangirana. Il porte justement parfois le nom de Lépilémur d'Anjiamangirana.

lepilemur hubbardorum

Le Lepilemur hubbardorum est un lépilemur gris découvert au sein du Parc National Andohahela, dans le Sud-Ouest de Madagascar.

lepilemur jamesorum

Le Lepilemur jamesorum est l'un des plus grands de la famille lépilémur. Il est localisé dans le Sud-Ouest de Madagascar, notamment au sein de la Réserve Spéciale de Manombo.

lepilemur leucopus

Le lépilémur à pattes blanches ou Lepilemur leucopus est le plus petit de la famille des lépilémur. Il habite dans le Sud de Madagascar.

lepilemur microdon

Le Lépilémur à petites dents ou Tsitsika de son nom malgache, ou Lepilemur microdon est l'un des plus grands de la famille lépilémur. Il habite dans l'Est de Madagascar, et est visible au seins des parcs de Ranomafana et d'Andringitra.

lepilemur milanoii

Le lépilémur de Daraina ou Lepilemur milanoii est un petit lépilémur très difficile à observer, habitant dans les environs de Daraina, un petit village dans le Nord-Est de Madagascar.

lepilemur mittermeieri

Le Lepilemur mittermeieri est un lépilémur du Nord de Madagascar, dans la péninsule d'Ampasindava.

lepilemur mustelinus

Le Lépilémur mustélin ou Grand Lepilemur, ou Lepilemur mustelinus est, comme son nom l'indique, le plus grand des lépilémur avec ses 30 cm de long (sans queue). Vous pouvez notamment l'observer à l'intérieur du Parc National d'Andohahela.

Le Lepilemur otto est parfois appelé lépilémur d'Ambodimahabibo, puisqu'il est endémique de cette région, dans le Nord-Ouest de Madagascar.

lepilemur petteri

Le lépilémur de Petter ou Lepilemur petteri est un petit lépilemur d'environ 50cm, du Sud de Madagascar, de la région de Bezaha Mahafaly.

lepilemur randrianasoloi

Le Lepilemur randrianasoloi est un lépilémur qui n'a été découvert qu'en 2006 à Andramasay, dans l'Ouest de Madagascar.

lepilemur ruficaudatus

Le Lepilemur ruficaudatus est un lépilémur particulier, car il est monogame. Il habite dans l'Ouest de Madagascar, notamment au sein du parc National Kirindy Mitea.

lepilemur sahamalazensis

Le Lépilémur de Sahamalaza, Lepilemur sahamalazensis est un lépilémur qui vit dans le Nord-Ouest de Madagascar, sur la péninsule de Sahamalaza.

lepilemur seali

Le Lepilemur seali est le lépilémur d'Anjanaharibe Sud. Il est endémique de cette région de l'île, notamment du péninsule de Masoala jusqu'à la Réserve Naturelle de Marojejy.

lepilemur septentrional

Le Lépilémur septentrional ou Lépilémur de Sahafary, Lepilemur septentrional est classé parmi les espèces les plus menacées du maonde entier. C'est un très petit lémurien, d'à peine 18 cm, qui ne pèse qu'environ 600g.

lepilemur tymerlachsoni

Le Lépilémur de Nosy Be, ou Lepilemur tymerlachsoni est le lépilemur endémique de l'île de Nosy Be, notamment au sein de la Réserve de Lokobe.

lepilemur wrightae

Le Lepilemur wrightae est le lépilémur de la Réserve de Kalambatritra, dans le Sud-Est de Madagascar.

Revue de Presse