Aye Aye (Daubentonia Madagascarensis)

Source: Wikipedia
Aye-aye
Aye-aye.png
Conservation status

Endangered (IUCN 3.1)
CITES Appendix I (CITES)
Scientific classification
Kingdom: Animalia
Phylum: Chordata
Class: Mammalia
Order: Primates
Suborder: Strepsirrhini
Superfamily: Lemuroidea
Family: Daubentoniidae
Gray, 1863
Genus: Daubentonia
É. Geoffroy, 1795
Species: D. madagascariensis
Binomial name
Daubentonia madagascariensis
Gmelin, 1788
Species
  • D. madagascariensis
  • †D. robusta
Daubentonia madagascariensis range map.svg
Distribution of
 
Daubentonia madagascariensis
Synonyms

Family:

  • Cheiromyidae I. Geoffroy St. Hilaire, 1851
  • Chiromyidae Bonaparte, 1850

Genus:

  • Aye-aye Lacépède, 1799
  • Cheiromys G. Cuvier, 1817
  • Cheyromys É. Geoffroy, 1803
  • Chiromys Illiger, 1811
  • Myslemur Anon. [?de Blainville], 1846
  • Myspithecus de Blainville, 1839
  • Psilodactylus Oken, 1816
  • Scolecophagus É. Geoffroy, 1795

Species:

  • daubentonii Shaw, 1800
  • laniger G. Grandidier, 1930
  • psilodactylus Schreber, 1800

L'Aye-Aye ou Daubentonia Madagascarensis est la seule espèce si on ne considère que les espèces non éteintes, de la famille Daubentoniidae, et du genre Daubentonia. 

Identification

L'Aye-aye est un animal particulier qui se reconnait surtout par le troisième doigt de la main qui est particulièrement long, et muni de griffe. Il est assez aussi facile à reconnaître, car il est sûrement le lémurien qui ressemble le moins à un lémurien. En effet, il a des oreilles de chauve-souris, des yeux de hibou, une queue d'écureuil et des dents de rongeur. 

L'Aye-Aye est aussi de loin le plus grand lémurien nocturne, pouvant atteindre jusqu'à 90cm (queue comprise), pour un poids total de 2 à 3kg. C'est aussi le seul primate à ne posséder que 18 dents. 

Caractèristiques

like tweet plusone

L'Aye-aye vit essentiellement dans les forêts tropicales humides de basses et moyennes altitudes, mais aussi dans des forêts sèches. Essentiellement nocturne, il se nourrit d'insectes, de fruits et de feuilles.

L'Aye-aye s'adapte facilement à son environnement. Ce qui lui a permis de survivre plus facilement face à la destruction de son habitat naturel, contrairement à d'autres espèces de lémuriens.

Localisations

Le territoire de localisation de l'aye-aye est très vaste. Il est présent dans tout l'île. A l'Ouest, il s'étend sur le littoral, des environs de Soalala et du Parc National Baie de Baly (au Nord), jusqu'aux environs de la Réserve Spéciale d'Andranomena, près de Morondava. A l'Est, il est encore plus important, et recouvre la totalité du corridor forestière de l'Est, à partir des environs d'Ambanja, passant par la péninsule de Masoala, jusqu'au plein Sud, à Andohahela. L'Aye-aye est aussi présent dans le Nord, notamment au sein du parc National de la Montagne d'Ambre

Pour partir à la découverte de l'Aye-aye, préférez les parcs nationaux suivants: Bemaraha, Mananara Nord, Montagne d'Ambre, et Ranomafana

Conservations

RNIBemaraha Nord, Betampona, Zahamena

PNMarojejyBemaraha SudMontagne d'AmbreMidongy du SudTsingy de NamorokaMantadia, RanomafanaMasoala, Andohahela, Mananara NordZahamena

RS: Ambatovaky, Ankarana, Forêt d'Ambre, Manongarivo, Nosy Mangabe, Analamazaotra, Manombo, Analamerana, Bora, Marotandrano.

Divers

Ce petit lémurien est aussi fortement lié à la culture malgache, considéré comme porte malheur s'il apparaît pas loin de votre maison. Il a aussi dit-on, des pouvoirs de sorcelleries, liés à son troisième doigt. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il a été longtemps chassé par les malgaches il y a encore quelques décennies. 

Cependant, dans certaines localités, l'animal est cette fois porte-bonheur. En effet, cet animal a aussi la réputation d'être très difficile à débusquer. 

Daubentonia Robusta

En réalité, le genre Daubentonia comporte une autre espéce éteinte depuis plus de 1000 ans, du nom de Daubentonia Robusta qu'on a aussi appelé Aye-aye géant. La différence de cette dernière avec l'Aye-aye, c'est d'abord sa taille (quelques centimètres plus grandes), puis son allure (ce dernier aurait eu une meilleure allure que son proche cousin). 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Revue de Presse