Le Marin triste (Acridotheres tristis) 

Source: Wikipedia
Common myna
Indian Myna.JPG
Acridotheres tristis 
Acridotheres tristis00.jpg
Conservation status

Least Concern (IUCN 3.1)
Scientific classification
Kingdom: Animalia
Phylum: Chordata
Class: Aves
Order: Passeriformes
Family: Sturnidae
Genus: Acridotheres
Species:
A. tristis
Binomial name
Acridotheres tristis
(Linnaeus, 1766)
Subspecies

Acridotheres tristis melanosternus
Acridotheres tristis tristis

Common Mynah distribution map.png
Distribution of the common myna. Native distribution in blue, introduced in red.
Synonyms

Paradisaea tristis Linnaeus, 1766

Le Marin triste Acridotheres tristis est un petit oiseau appartenant au genre Acridotheres, qu'on retrouve dans plusieurs pays bordant l'Océan Indien. Il a été introduit à Madagascar au XVIIIe siècle pour lutter cotre la prolifération des criquets, qui détruisent les récoltes. On le retrouve souvent dans les champs et à proximités des habitations et n'hésite pas à entrer dans les maisons. Cet animal a la particularité de pouvoir imiter des mots qu'on lui apprend. 

like tweet plusone

Les noms donnés par les malgaches au Marin triste sont : "Martaina" (nom donné aux Martins pêcheurs) et "Ramaro"

Caractéristiques

Le Marin triste est un petit oiseau d'une vingtaine de centimètre, ne dépassant pas les 150 g. Sa couleur varie entre le brun foncé et le noir, qu'on retrouve sur l'ensemble de la tête et les extrémités des ailes. Les pattes, le bec, et une petite partie nue derrière les yeux sont jaunes. Le bas-ventre est blanc. En outre, des plages blanches sur les ailes n'apparaissent qu'en vol. 

Le Marin triste est monogame et vit en colonie. Il se nourrit généralement de fruits, de graines, d'insectes et de larves. Il lui arrive aussi de capturer des petits oiseaux, des petits rongeurs ou des petits lézards. 

Le genre Acridotheres

Le genre Acridotheres regroupe une dizaine d'espèces, dont la plupart n'existe que sur le continent asiatique. Seul le Marin triste semble avoir voulu coloniser les pays de l'Océan Indien. 

 

Revue de Presse