Le Genre Amphiglossus

Le genre Amphiglossus ou le genre des "scinques fouisseurs" est un genre endémique de Madagascar et des îles environnantes. Ce sont des animaux qui se caractérisent par de toutes petites pattes. 23 espèces sur les 25 espèces connus sont de Madagascar. Les deux autres espèces sont l'Amphiglossus johannae, endémique de l'archipel des Comores, et l'Amphiglossus valhallae, endémique des îles glorieuses. 

Liste des espèces

Voici la liste des 23 espèces: 

  • L'Amphiglossus astrolabi, présent sur l'ensemble de la côte Est malgache, mais aussi sur l'île de Sainte-Marie. Sa zone de répartition est délimitée au Nord par la ville de Sambava
  • L'Amphiglossus alluaudi, Androngo alluaudi ou Scelotes alluaudi, visible uniquement dans deux endroits: sur la pointe Nord de Madagascar, dont la Montagne d'Ambre; et sur la presqu'île d'Ampasindava, dans le Nord Ouest de Madagascar. L'espèce est classé "vulnérable". 
  • L'Amphiglossus andranovahensis ou Scelotes andranovahensis, présent dans le Sud-Ouest de Madagascar, sur une bande côtière entre les réserves de Mikea et Tsimanampetsotsa. Il est aussi surtout visible au sein de ces deux aires protégées. 
  • L'Amphiglossus anosyensis, ou d'après le nom le scinque fouisseur de la région d'Anosy, qui vît sur une large territoire du Sud-Est, comprenant entre autres les réserves de RanomafanaAndringitraMidongy du Sud et Andohahela. Il est aussi visible à Andringitra et à Ivohibe. L'espèce est classé "vulnérable".
  • L'Amphiglossus ardouini, Scelotes ardouini ou Sepsina ardouini, un espèce classé "vulnérable", qui vît dans la partie Nord de l'île, dans une zone comprennant la Montagne d'Ambre et l'Ankarana
  • L'Amphiglossus crenni, Androngo crenniScelotes crenni, ou Sepsina crenni, qu'on rencontre uniquement sur quatre petites zones du Nord-Est: dans la partie Sud de la réserve de Masoala; puis dans une zone se trouvant plus à l'Ouest mais hors de la réserve, un peu au Sud de la ville d'Andapa; dans une zone située au Nord-Est du Lac Alaotra; et enfin dans une zone située au Sud de la réserve de Mangerivola
Amphiglossus melanurus

L'Amphiglossus melanurus
  • L'Amphiglossus decaryi ou Scelotes decaryi, endémique d'une petite région du Sud-Est, comprenant la ville de Fort-Dauphin. Il est notamment visible au sein de la nouvelle aire protégée de Tsitongambarika. L'espèce est classé "En Danger".
  • L'Amphiglossus elogantus, Androngo elongatus ou Scelotes elongatus, qui vît dans une zone du Nord, comprenant la réserve de l'Ankarana.. 
  • L'Amphiglossus frontoparietalisAmphiglossus praeornatusScelotes frontoparietalisScelotes praeornatus, ou encore Sepsina frontoparietalisprésent sur un large territoire côtier de l'Est de Madagascar, délimitée au Nord par le parc national Marojejy, et au Sud par la ville de Vangaindrano
  • L'Amphiglossus gastrostictus ou Gongylus gastrostictus, qu'on peut retrouver sur une large territoire du Nord-Est, passant par divers réserves telles que Andasibe MantadiaZahamenaAmbatovaky, ou encore Anjanaharibe-Sud.
  • L'Amphiglossus macrocercus ou Gongylus macrocercus, qu'on retrouve sur un large territoire des hautes terres de l'Est de l'île, délimité au Nord par la réserve de Marolambo, et jusqu'au Sud et les environs de la ville de Fort-Dauphin.
  • L'Amphiglossus mandady, dont le nom signifie "rampant", qu'on ne retrouve uniquement que dans la partie Nord Masoala
  • like tweet plusone
  • L'Amphiglossus mandokava, espèce classé "vulnérable", qu'on retrouve dans plusieurs localités du Nord de Madagascar, dont au sein des réserves de la Montagne d'Ambre, de l'Ankarana et Analamerana
  • L'Amphiglossus melanurus, Amphiglossus poecilopus, Gongylus melanurus, Scelotes melanurus, Scelotes poecilopus ou encore Sepsina melanura, qu'on retrouve dans la partie Nord-Est de l'île, entre le grand Nord, et la presqu'île de Masoala
  • L'Amphiglossus meva, qu'on retrouve uniquement dans trois localités, l'une à l'Ouest de la ville de Maroantsetra au sein de la réserve de Makira, la seconde à l'Est de la ville de Mandritsara, et au sein de la réserve d'Ambohijanahary. Le mot "meva" est un mo malgache qui signifie "beau" ou "joli". 
  • L'Amphiglossus ornaticeps ou Sepsina ornaticeps, très répandue, qu'on retrouve sur l'ensemble de la partie Ouest de l'île, et dans plusieurs aires protégées, mais aussi dans quelques localités de la partie Est.
  • L'Amphiglossus punctatus, qu'on retrouve sur l'ensemble de la zone côtière de l'Est, de Masoala à Fort-Dauphin. Il est particulièrement présent au sein des réserves d'Ambatovaky et de Ranomafana
Amphiglossus reticulates

L'Amphiglossus reticulates
  • L'Amphiglossus reticulates, Amphiglossus waterloti, Scelotes waterloti Angel, ou Sepsina reticulata, qui vît sur l'ensemble de la partie Nord-Ouest de Madagascar, jusqu'à Bemaraha. Il fait l'objet d'une protection particulière à Ankarafantsika
  • L'Amphiglossus spilostichus, qu'on retrouve uniquement sur une petite zone à l'Ouest d'Antalaha, dans une localité du nom de Tsararano. 
  • L'Amphiglossus splendidus ou Gongylus splendidus, qu"on retrouve uniquement dans deux endroits, au sein de la réserves de Bemaraha et à Andohahela et ses environs. L'espèce est classé "vulnérable".
  • L'Amphiglossus stylus, qu'n rencontre uniquement sur la presqu'île de Masoala et son aire protégée. 
  • L'Amphiglossus tanysoma, qu'on rencontre sur un petit territoire du Nord-Ouest de Madagascar, délimité au Nord par la réserve naturelle intégrale de Tsaratanana et au Sud par le parc national Ankarafantsika
  • L'Amphiglossus tsaratananensis ou Scelotes tsaratananensis, qui est endémique de la réserve naturelle intégrale de Tsaratanana, dans le Nord-Ouest de Madagascar. 

Revue de Presse