Les serpents de Madagascar 

like tweet plusone

Contrairement à d'autres animaux, on a très peu d'informations sur les serpents de Madagascar. On recense aujourd'hui 95 espèces de serpents à Madagascar, dont une dizaine avec très peu de descriptions. Notez aussi que le taux d'endémicité des serpents à Madagascar est très important. Seules trois espèces parmi la liste ci-dessous ne sont pas endémiques.

Ces serpents ne sont pas trop agressifs, comme dans certains pays, sauf quelques exceptions. Très peu sont venimeux, aucun d'entre eux n'est vraiment réputé dangereux pour l'homme. Le plus célèbre des serpents malgaches est surement le Boa Manditra, une réplique du fameux boa du continent américain, mais largement moins dangereux. 

Sinon, une autre espèce de serpent ne fait pas partie de la liste ci-dessous, qui sillonne parfois les terres malgaches, un serpent marin venimeux, l'hydrophis platurus, spécialement sur les côtes du Nord. C'est une espèce reconnaissable par sa couleur mélange de noir et de jaune. 

Les différentes espèces de serpents de Madagascar

Famille: Xenotyphlopidae
Genre: Xenotyphlops
Xenotyphlops grandidieri

Le Xenotyphlops grandidieri

Le genre Xenotyphlops est le seul représentant de la famille des Xenotyphlopidae. Les Xenotyphlops sont endémiques de Madagascar. Ce sont des petits serpents d'environ un peu plus de 25cm, et de 3,5mm de diamètre. Les Xenotyphlops vivent dans le Nord de Madagascar, dans la région de Diana

Le genre Xenotyphlops comporte deux espèces: 

  • Le Xenotyphlops grandidieri, de couleur uniformément grisâtre, qu'on rencontre au Nord de la ville de Diego Suarez
  • Le Xenotyphlops mocquardi (qu'on retrouve à droite sur la photo), de couleur rose, qu'on rencontre à l'Est de Diego Suarez
Les deux espèces connues de Xenotyphlops sont classées "En Danger Critique d'Extinction". 
Famille: Typhlopidae - Sous-famille: Madatyphlopinae
Genre: Madatyphlops

La famille Typhlopidae comporte plusieurs espèces réparties dans le mode entier, mais seule la sous-famille Madatyphlopinae existe à Madagascar (et endémique d'ailleurs). Le genre Madatyphlops est l'unique représentant de cette sous-famille.

Le genre Madatyphlops comporte 11 espèces, tous endémiques de Madagascar: 

Madatyphlops

Le genre Madatyphlops, de petits serpents terrestres
  • Le Madatyphlops andasibensis, qui comme son nom l'indique vît dans les environs d'Andasibe et ses Réserves naturelles.  
  • Le Madatyphlops arenarius, qu'on retrouve un peu partout sur la partie Ouest de Madagascar, dont dans les environs de la ville de Mahajanga, de Toliara ou de Fort-Dauphin
  • Le Madatyphlops boettgeri, qui vît sur une large territoire du Sud-Ouest de Madagascar, visible entre autres au sein du parc national Tsimanampetsotsa
  • Le Madatyphlops decorsei, qui vit sur une bande côtière de l'Ouest de Madagascar, allant au plus au Nord jusqu'à Ankarafantsika, et au plus au Sud jusqu'à Tsimanampetsotsa
  • Le Madatyphlops domerguei, qu'on rencontre uniquement à proximité de deux villes du Sud des hautes terres malgaches, Ifanadiana et Fianarantsoa
  • Le Madatyphlops madagascariensis, qui est endémique de l'île de Nosy-be, abondant notamment au sein da Réserve Naturelle Intégrale de Lokobe
Madatyphlops domerguei

Le Madatyphlops domerguei
  • Le Madatyphlops microcephalus, est un serpent du Nord de Madagascar, endémique de la région de Diana.
  • Le Madatyphlops mucronatus, se rencontre dans plusieurs territoires de l'île, comme au Nord, dans la région de Diana, mais aussi sur les hauts plateaux des environs de la capitale. 
  • Le Madatyphlops ocularis, est un serpent qu'on rencontre dans trois endroits, dans les environs de Maroantsetra, dans les environs de Fort-Dauphin, et au sein du parc national de Marojejy
  • Le Madatyphlops rajeryi, vit uniquement au sein du parc national Ranomafana et ses environs. 
  • Le Madatyphlops reuteri, se rencontre sur l'île de Nosy-be et la presqu'île d'Ampasindava. 
Famille: Boidae - Sous-famille: Boinae
Genre: Acrantophis
Boa Manditra

L'Acrantophis madagascariensis

Le Genre Acrantophis ou les Boa Terrestre de Madagascar, ou en malgache "Do", font partie de la famille des Boidae, qu'on reconnait surtout sous le nom de Boa. Le Genre Acrantophis est endémique de Madagascar. 

Les Acrantophis ne sont pas venimeux. En effet, ils sont constricteurs, c'est-à-dire qu'ils tuent leurs proies en les enserrant dans leurs anneaux. 

Il comporte deux espèces: 

  • L'Acrantophis dumerili, qui mesure environ 2m de long, et qui vît dans la partie Sud de Madagascar
  • L'Acrantophis madagascariensis, qui peut mesurer jusqu'à plus de 2,5m, qui vît dans le Nord de Madagascar, à basse altitude. 
Genre: Sanzinia
Boa Manditra

Le fameux Boa Manditra, un animal craint par les Malgaches.

L'espèce Sanzinia madagascariensis est l'unique représentant du genre Sanzinia. On l'appelle aussi le Manditra en malgache, une espèce non venimeuse, mais craint par l'homme, surtout pour les animaux. En effet, c'est un serpent qui n'hésite pas de s'approcher des habitations. 

Le Sanzinia madagascariensis est un serpent qui peut mesurer jusqu'à 2,5m. A l'Est, ils vivent dans les forêts tropicales et ils sont généralement de couleur verte, et à l'Ouest, ils vivent dans les forêts sèches, et sont généralement de couleurs orange. 

L'espèce Sanzinia madagascariensis comporte deux sous-espèces: le Sanzinia madagascariensis madagascariensis et Sanzinia madagascariensis volontany.

Famille: Lamprophiidae - Sous-famille: Pseudoxyrhophiinae
Genre: Alluaudina

Le Genre Alluaudina est endémique de Madagascar. Ce sont des serpents pouvant aller jusqu'à plus de 5m de longueur. Son nom est associé à Charles Alluaud, entomologiste français qui a mené des études à Madagascar avant et pendant la colonisation. 

On rencontre surtout les serpents du genre Alluaudi dans le Nord. Le Genre comporte deux espèces:

  • Alluaudina bellyi, qu'on retrouve surtout sur la partie Ouest de la province d'Antsiranana, dans le Nord de Madagascar, mais aussi dans certains endroits comme les Tsingy de Bemaraha par exemple, ou à Ankarafantsika
  • Alluaudina mocquardi, qu'on retrouve uniquement au sein de la réserve de l'Ankarana
Genre: Brygophis
Brygophis Coulangesi

Le Brygophis Coulangesi

Le genre Brygophis ne comporte qu'une seule espèce, Brygophis coulangesi. Il est endémique de Madagascar. 

Ce sont des serpents arboricoles, qui se nourrissent de grenouilles et de petits mammifères.

Ils vivent dans les forêts denses de l'Est de Madagascar. Ils sont notamment localisés au sein de la réserve spéciale d'Anjanaharibe-Sud, et dans une petite région à côté de Fierenana, plus au Sud, du côté du parc national Mantadia Andasibe. Cependant, selon les estimations, il est tout à fait possible de certains individus de Brygophis coulangesi puissent habiter l'ensemble du corrdor forestier de l'Est de Madagascar. 

Genre: Compothis

Le genre Composthis est endémique de Madagascar. Ce sont des animaux qui peuvent atteindre plus de 6m pour certaines espèces. Le genre Compothis comporte 7 espèces:

Compsophis laphystius

Le Compsophis laphystius, du parc national de Marojejy.
  • Le Compsophis albiventris, est localisé dans deux endroits très éloignés, dans la Montagne d'Ambre, et à Bemaraha.
  • Le Compsophis boulengeri est l'un des plus nombreux du genre. On peut le rencontrer dans l'Est de Madagascar, sur un large territoire allant du parc national Marojejy dans le Nord, jusqu'à Ranomafana dans la Sud, mais aussi dans la Montagne d'Ambre
  • Le Compsophis fatsibe occupe une large territoire allant de la réserve naturelle intégrale de Tsaratanàna, et la réserve spéciale d'Anjanaharibe-Sud.
  • Le Compsophis infralineatus est aussi une espèce très répandue. Il est présent sur l'ensemble du corridor forestier e la partie Est, depuis la pointe Nord de l'île dans les environs de la ville d'Antsiranana, jusqu'en plein Sud, du côté de Fort-Dauphin
  • Le Compsophis laphystius, est aussi une espèce très répandue. Il est localisé sur un très large territoire de l'Est de Madagascar, allant au Nord jusqu'à Marojejy, et au Sud jusqu'au parc national de Midongy du Sud
  • Le Compsophis vinckei, le seul classé "En Danger Critique d'Extinction" du genre, est localisé au sein du parc national Andasibe Mantadia
  • Le Compsophis zeny, est classé "Vulnérable". Il vit dans le Sud-Est de Madagascar, sur un territoire allant de Ranomafana jusqu'à Andohahela
Genre: Dromicodryas

Le genre Dromicodryas est un genre endémique de Madagascar. Les serpents de ce genre font partie des plus répandus à Madagascar.

Dromicodryas quadrilineatus

Le Dromicodryas quadrilineatus.

Le genre Dromicodryas comporte deux espèces: 

  • Le Dromicodryas bernieri, une espèce qui est très répandue, habitant dans l'ensemble de la partie Ouest et du Centre de Madagascar. Mais exceptionnellement, dans la partie Est de l'île, on le retrouve aussi dans les environs de Fenerive Est
  • Le Dromicodryas quadrilineatus est aussi une espèce très répandue. On le rencontre dans la partie Nord de Madagascar. Dans le centre, seule la région d'Alaotra est épargnée. A l'Ouest, sa zone de répartition va jusqu'à dans l'Isalo, et à l'Est, on le rencontre jusqu'à Fort-Dauphin
Genre: Elapotinus

Le genre Elapotinus ne comporte qu'une seule espèce: Elapotinus picteti, décrit aussi parfois sous un autre nom Exallodontophis albignaci. C'est une espèce qui occupe une large territoire dans le Nord-Est de Madagascar, allant de la Montagne d'Ambre au Nord, jusqu'à Andasibe Mantadia. Elle habite les forêts humides de cette région de l'île, qui se trouvent donc aussi loin des zones côtières.

Genre: Heteroliodon

Le genre Heteroliodon est aussi endémique de Madagascar. L'Heteroliodon occipitalis a été le seul espèce du genre durant plus d'un siècle. Les deux autres espèces n'ont été décrites que depuis 2005. 

Heteroliodon occipitalis

L'Heteroliodon occipitalis .

Le genre Heteroliodon comporte donc en tout trois espèces: 

  • L'Heteroliodon occipitalis, est une espèce vivant dans l'Est de Madagascar. Sa zone de répartition parcourt une zone côtière allant des Tsingy de Namoroka, jusqu'à Andohahela dans le Sud Est.   
  • L'Heteroliodon fohy, est plus court que les autres espèces du genre d'après son nom "fohy". C'est une espèce classée "En Danger", qui vît dans le Nord de Madagascar, dans les environs de la ville de Diego Suarez
  • L'Heteroliodon lava, est le plus long, par opposition à l'espèce "fohy". C'est en effet la signification du mot "lava" en malgache. On le retrouve uniquement dans deux endroits de l'île: dans les Tsingy de Bemaraha, et dans les tsingy de l'Ankarana
Genre: Ithycyphus

Le genre Ithycyphus, est endémique de Madagascar. Les serpents du genre Ithycyphus sont arboricoles, et peuvent atteindre 1,5m, adulte.

Ithycyphus Miniatus

L'Ithycyphus Miniatus.

Le genre Ithycyphus comporte 5 espèces:

  • L'Ithycyphus blanci, endémique du parc national Marojejy.
  • L'Ithycyphus goudoti, que l'on retrouve à très basse altitude sur une bande côtière qui loge l'Est de Madagascar, de Maroantsetra dans le Nord, jusqu'à Fort-Dauphin, dans le Sud. 
  • L'Ithycyphus miniatus (sur la photo à droite), qu'on rencontre un peu partout dans la partie Nord-Ouest de l'île, puis sur la côte Nord-Est. 
  • L'Ithycyphus oursi, présent dans l'ensemble de la partie Sud-Ouest de Madagascar, mais aussi plein Sud, jusqu'à Fort-Dauphin
  • L'Ithycyphus perineti, qu'on retrouve sur l'ensemble du corridor forestier de l'Est de l'île. Sa zone de répartition est limitée par le parc national de Marojejy dans le Nord, et l'Andringitra dans le Sud. On le retrouve aussi dans la partie Nord de l'île, longeant la côte Ouest d'Ambanja jusqu'à Diego Suarez
Genre: Langaha

Le genre Langaha, est endémique de Madagascar. Les serpents du genre Langaha sont facilement reconnaissables grâce à leur tête plus large que leur corps, se terminant par un nez pointu. C'est une espèce arboricole. 

Langaha Nasuta

Le genre Nasuta, reconnaissable grâce à son nez pointu.

Le genre Langaha comporte 3 espèces:

  • Le Langaha alluaudi occupe une large bande côtière du Sud-Ouest de Madagascar, délimitée au Nord par les environs de la ville de Belo-sur-Tsiribihina, et au Sud par la ville de Fort-Dauphin
  • Le Langaha madagascariensis (sur la photo à droite), qu'on retrouve de part et d'autre sur l'île, dans l'ensemble des zones de basses altitudes du Nord par exemple, ou dans les environs de la ville de Tuléar, dans le Sud.
  • Le Langaha pseudoalluaudi, vît dans le Nord-Ouest de Madagascar, entre Morondava et Ankarafantsika, puis dans le Nord, dans les environs de la ville de Diego Suarez.
Genre: Leioheterodon
Menarana, leioheterodon madagascariensis

Le fameux Menarana, un serpent craint par les Malgaches.

Le genre Leioheterodon, est un genre endémique de Madagascar, sauf pour le cas du Leioheterodon madagascariensis, qu'on signale aussi dans certaines îles de l'archipel des Comores. 

Le Leioheterodon madagascariensis ou le fameux Menarana est surtout le plus célèbre de ce genre, et aussi l'un des plus célèbres serpents à Madagascar. Il ne s'attaque généralement pas à l'homme, mais c'est un prédateur redoutable pour les animaux de la basse cours. 

Le genre Leioheterodon comporte 3 espèces:

  • Le Leioheterodon geayi, qu'on retrouve sur la côte Sud-Ouest de Madagascar, de Belo-sur-Tsiribihina, jusqu'à Fort-Dauphin
  • Le Leioheterodon madagascariensis, que l'on retrouve partout sur l'île. 
  • Le Leioheterodon modestus, qu'on retrouve de part et d'autre sur la partie Ouest de Madagascar. 
Genre: Liophidium

Le genre Liophidium comporte 10 espèces, dont 8 sont endémiques de Madagascar, un dont Madagascar partage avec les ascareignes, et le Liophidium mayottensis, une espèce endémique de l'île de Mayotte. 

Liophidium pattoni

Le Liophidium pattoni, avec un magnifique mélange de couleur

Les 10 espèces de Liophidium:

  • Le Liophidium apperti, qu'on retrouve uniquement dans deux endroits, dans les environs de la ville d'Antanimieva sur la route menant à Morombe, et aux environs de la ville d'Amboasary Atsimo
  • Le Liophidium chabaudi, qui vît sur une petite bande côtière, entre Morondava et Tuléar
  • Le Liophidium maintikibo, qu'on retrouve dans l'Est de Madagascar, entre Morondava et Belo-sur-Tsiribihina. Cependant, on aussi signalé sa présence (non vérifiée) dans la région de Port-Bergé et d'Ankarafantsika
  • Le Liophidium pattoni (sur la photo à droite)  qu'on retrouve dans le Nord-Est de Madagascar. Sa zone de répartition est délimitée par deux réserves: Anjanaharibe Sud et Ambatovaky
  • Le Liophidium rhodogaster, qu'on retrouve sur l'ensemble du corridor forestier de l'Est de Madagascar, allant de Marojejy dans la partie Nord, jusqu'à Fort-Dauphin. On note aussi sa présence dans la Montagne d'Ambre
Liophidium vaillanti

Le Liophidium vaillanti, qu'on retrouve un peu partout sur l'île
  • Le Liophidium therezieni, une espèce classée "Vulnérable", qu'on retrouve dans trois régions, au Nord, notamment au sein et aux environs des réserves de la Montagne d'Ambre et de l'Ankarana; dans les environs de Sahamalaza, et plus au Sud; et à Ankarafantsika
  • Le Liophidium thorquatum, qu'on retrouve un peu partout dans le centre et l'ouest de Madagascar, mais aussi dans le Sud-Est. 
  • Le Liophidium trilineatum, qui vit dans le Sud-Ouest de Madagascar, notamment dans les environs de la ville de Tuléar, et au sein de la réserve de Tsimanampetsotsa.
  • Le Liophidium vaillenti (sur la photo à droite) que partage Madagascar avec les masacareignes, est présent de part et d'autre de l'île, comme dans les réserves d'Ankarafantsika, ou encore de Cap Sainte-Marie
Genre: Liopholidophis

Le genre Liopholidophis comporte 8 espèces, tous sont endémiques de Madagascar:

Liopholidophis Rhadinaea

Le Liopholidophis rhadinaea
  • Le Liopholidophis baderi, qu'on retrouve surtout dans les environs d'Andasibe Mantadia.  
  • Le Liopholidophis dimorphus, qu'on retrouve uniquement dans la Montagne d'Ambre
  • Le Liopholidophis dolicocercus qui vit dans les forêts de l'Est de Madagascar. Sa zone de répartition est délimitée le parc national de Marojejy dans le Nord, et le parc national Ranomafana dans le Sud. 
  • Le Liopholidophis grandidieri, qu'on retrouve dans les environs du parc national de Ranomafana
  • Le Liopholidophis oligolepis, qu'on retrouve dans le Nord de Madagascar, en particulier dans les environs de Maroantsetra
  • Le Liopholidophis rhadinaea (sur la photo à droite) qu'on retrouve sur l'ensemble du corridor forestier de l'Est de Madagascar, de Marojejy jusqu'à Andohahela
  • Le Liopholidophis sexlineatus, qu'on retrouve dans les forêts humides du Sud-Est de Madagascar, et particulièrement dans les environs de la ville de Tamatave, puis dans la région de Bealalana
  • Le Liopholidophis varius, qu'on retrouve dans plusieurs endroits du Centre-Est de Madagascar, notamment à Andasibe, dans les environs du Lac Alaotra, mais aussi à Anjozorobe
Genre: Lycodryas

Le genre Lycodryas comporte 9 espèces, dont 8 sont endémiques de Madagascar, et un, le Lycodryas cococola, endémique de l'archipel des Comores. 

Liopholidophis Lateralis

Le Lycodryas sanctijohannis dans un jaune magnifique
  • Le Lycodryas carleti qu'on retrouve surtout dans le Sud-Est de Madagascar, à basse altitude, entre Mananjary et Fort-Dauphin.  
  • Le Lycodryas citrinus qu'on retrouve uniquement dans les environs de Belo-sur-Tsiribihina
  • Le Lycodryasi gaimardi qui vît dans le Nord-Est et l'Est de Madagascar, de Brickaville jusque dans les environs de la ville de Diego Suarez.
  • Le Lycodryas granuliceps qu'on retrouve dans les zones côtières du Nord-Ouest de Madagascar, des environs d'Antsohihy jusqu'à l'extrême Nord. 
  • Le Lycodryas guentheri qu'on retrouve seulement dans deux endroits de l'île, dans les environs d'Ambatofinandrahana et dans la localité d'Ambovombe
  • Le Lycodryas inopinae qu'on retrouve uniquement dans le Nord, dans les environs de la ville de Diego Suarez.
  • Le Lycodryas inornatus qu'on retrouve sur une bande côtière du Sud-Ouest, allant des environs de la ville de Morombe jusqu'au Cap Sainte-Marie.
  • Le Lycodryas maculatus ou Lycodryas sanctijohannis (sur la photo à droite) qu'on retrouve généralement sur une bande côtière de l'Ouest de Madagascar, allant des environs de la ville de Tuléar au Sud, au parc national marin de Sahamalaza, au Nord. 
Genre: Madagascarophis
Madagascarophis colubrinus

Le Madagascarophis colubrinus

Le genre Madagascarophis est endémique de Madagascar. Il comporte 4 espèces: 

  • Le Madagascarophis colubrinus (sur la photo à droite), qu'on retrouve presque partout, à basse altitude, à proximité des côtes de Madagascar. 
  • Le Madagascarophis fuchsi qu'on retrouve uniquement sur la Montagne des français, dans le Nord de Madagascar. 
  • Le Madagascarophis méridionalis qui vit dans un très large territoire du Sud-Ouest Madagascar. 
  • Le Madagascarophis ocellatus qu'on retrouve dans les zones côtières du Sud-Ouest de Madagascar. Sa zone de répartition est délimités au Nord par la forêt de Mikea au Nord, et Andohahela, dans le Sud-Est.
Genre: Micropisthodon
Micropisthodon Ochraceus

Le Micropisthodon Ochraceus

Le genre Micropisthodon est endémique de Madagascar, et ne comporte qu'une seule espèce, Micropisthodon Ochraceus

Son nom Micropisthodon (mikros / opisthen (derrière) / odous), vient du fait qu'il a de petits dents derrières. C'est un animal qui peut mesurer jusquà 7m. 

Sa zone de répartition correspond à une bande côtière de l'Est de Madagascar, allant au plus au Nord jusqu'à Marojejy, et s'étendant vers le cap Masoala, et au plus au Sud jusqu'à Fort-Dauphin

 

Genre: Pararhadinaea
Pararhadinaea melanogaster

Le Pararhadinaea melanogaster

Le genre Pararhadinaea est endémique de Madagascar, et ne comporte qu'une seule espèce, Pararhadinaea melanogaster

L'espèce comporte aussi deux sous-espèces: Pararhadinaea melanogaster melanogaster qu'on rencontre dans le Nord de Madagascar, dans une zone délimitée au Sud par la réserve d'Analamerana, puis sur l'île de Nosy-be; et Pararhadinaea melanogaster melanogaster qui a été découvert et est endémique du parc national de Marojejy

 

Genre: Parastenophis
Parastenophis betsileanus

Le Parastenophis betsileanus

Le genre Parastenophis est endémique de Madagascar, et ne comporte qu'une seule espèce, Parastenophis betsileanus

Le Parastenophis betsileanus se rencontre partout sur la partie Est de Madagascar, sur une large zone de répartition allant de la pointe Nord de Madagascar, et des environs de la ville de Diego Suarez, et au Sud jusqu'aux environs de la ville de Fort-Dauphin

C'est un animal qui n'a pas peur de s'approcher des villages, pour s'attaquer aux rongeurs et aux petits animaux. 

Genre: Phisalixella
Phisalixella variabilis

Le Phisalixella variabilis

Le genre Phisalixella est endémique de Madagascar. Il comporte 4 espèces: 

  • Le Phisalixella arctifaasciata, qu'on retrouve sur l'ensemble de la zone Est de Madagascar, à basse et moyenne altitude. 
  • Le Phisalixella iarakensis qu'on retrouve dans le Nord de Madagascar, bien que sa réelle zone de répartition demeure floue. 
  • Le Phisalixella tulearensis qui ne vît pas uniquement à Tuléar, bien que son nom semble le suggérer, mais sur une large bande longeant la côte de Madagascar, depuis les environs de la ville de Majunga jusqu'à Fort-Dauphin
  • Le Pseudoxyrhopushisalixella variabilis qu'on retrouve dans le Nord de Madagascar, dont sur la Montagne d'Ambre et l'Ankarana
Genre: Pseudoxyrhopus

Le genre Pseudoxyrhopus est endémique de Madagascar. Il comporte 11 espèces: 

Pseudoxyrhopus heterurus

Le Pseudoxyrhopus heterurus
  • Le Pseudoxyrhopus ambrensis, qu'on retrouve uniquement dans deux endroits différents, dans sur la Montagne d'Ambre et à Tsaratanàna
  • Le Pseudoxyrhopus analabe qu'on retrouve dans le Nord de Madagascar, dans un large territoire délimité au Nord par Anjanaharibe-Sud, s'étendant jusqu'à l'Ouest de Maroantsetra
  • Le Pseudoxyrhopus ankafinaensis qu'on ne retrouve que sur un petit territoire de moins de 100km² un peu à l'Ouest de Ranomafana
  • Le Pseudoxyrhopus heterurus qu'on retrouve sur la partie Nord-Est de l'île, sur une bande côtière allant des environs de la ville de Sambava au Nord, jusqu'à Tamatave, s'enfonçant ensuite vers les hautes terres, jusque dans les environs d'Andasibe Mantadia
  • Le Pseudoxyrhopus imeriane, ou de l'Imerina, des hautes terres, présent sur une zone allant du Sud d'Antananarivo, jusqu'aux environs d'Ambositra
  • Le Pseudoxyrhopus kely (qui signifie petit en malgache), vit dans le Sud-Est de Madagascar, du côté de la ville de Fort-Dauphin. Cependant, on signale aussi sa présence (non certaine) au sein de la réserve naturelle de Bemaraha
  • Le Pseudoxyrhopus microps, qu'on retrouve sur l'ensemble de la partie Est et la partie Nord de Madagascar. On le retrouve aussi sur l'île de  Nosy-be
Pseudoxyrhopus tritaeniatus

Le Pseudoxyrhopus tritaeniatus
  • Le Pseudoxyrhopus oblectator qui vit sur les hautes-terres, à l'Est. Sa zone de répartition est large, chevauchant les réserves naturelles d'Anjozorobe, Marolambo et  Ranomafana.
  • Le Pseudoxyrhopus quinquelineatus qui se retrouve un peu partout sur l'île, qu'on retrouve dans le Nord de Madagascar, dans un large territoire délimité au Nord par surtout sur la côte Ouest, sur une zone allant de Port-Bergé à Andohahela, mais aussi à l'extrême Nord, incluant les réserves de la Montagne d'Ambre et de l'Ankarana, et aussi dans le Centre Est, incluant Andasibe et Anjozorobe
  • Le Pseudoxyrhopus sokosoko, espèce classé "Vulnérable" qu'on ne retrouve que sur un petit territoire su Sud-Est de Madagascar, près de la ville de Fort-Dauphin.  
  • Le Pseudoxyrhopus tritaeniatus qu'on retrouve sur l'ensemble de la partie Est de Madagascar, sur une zone allant de Marojejy à Fort-Dauphin, incluant aussi les environs de Masoala
Genre: Thamnosophis

Le genre Thamnosophis est endémique de Madagascar. Il comporte 6 espèces: 

Thamnosophis lateralis

Le Thamnosophis lateralis
  • Le Thamnosophis epistibes, qui vît sur l'ensemble de la zone côtière de l'Est de Madagascar, jusqu'à Marojejy dans le Nord, et Fort-Dauphin dans le Sud. 
  • Le Thamnosophis infrasignatus qu'on retrouve dans l'ensemble du corridor forestier de l'Est de Madagascar, allant au Sud jusqu'à Andohahela, et dans le Nord chevauchant les réserves de Tsaratanàna et de Manongarivo
  • Le Thamnosophis lateralis qui est très répandu sur l'ensemble du territoire Centre et Est de Madagascar. 
  • Le Thamnosophis martae qu'on retrouve dans le Nord de 'île, sur une petite territoire située au Sud de la ville de Diego Suarez, et incluant la Réserve Spéciale de la Montagne d'Ambre.  
  • Le Thamnosophis mavotenda, un serpent des Tsingy, qu'on retrouve uniquement au sein des réserves de Bemaraha et de Namoroka.  
  • Le Thamnosophis stumpfii qui vit dans le Nord-Est de Madagascar, à Nosy-be et dans la région adjacente, dans les environs d'Ambanja
Famille: Lamprophiidae - Sous-famille: Psammophiinae
Genre: Mimophis
Mimophis mahfalensis

Le Mimophis mahfalensis

Le genre Mimophis est endémique de Madagascar, et ne comporte qu'une seule espèce, Mimophis mahfalensis, ou le mimophis du pays Mahafaly, un groupe ethnique malgache.

Mais en réalité, la zone de répartition du mimophis mahfalensis ne se limite pas au pays mahafaly, qui se situe dans le Sud-Ouest. En effet, on le retrouve un peu partout sur l'île, surtout sur l'ensemble de la partie Ouest et les Hautes Terres. 

L'espèce comporte aussi deux sous-espèces: Mimophis mahfalensis mahfalensis, et Mimophis mahfalensis madagascariensis

Revue de Presse