La famille Asteraceae

Source: Wikipedia
Asteraceae

Gladiopappus vernonioides

Gladiopappus vernonioides

Scientific classification
Kingdom: Plantae
Clade: Angiosperms
Clade: Eudicots
Clade: Asterids
Order: Asterales
Family: Asteraceae
Bercht. & J.Presl
Subfamilies
  • Asteroideae 
  • Barnadesioideae 
  • Carduoideae 
  • Cichorioideae 
  • Corymbioideae 
  • Famatinanthoideae 
  • Gochnatioideae 
  • Gymnarrhenoideae 
  • Hecastocleidoideae 
  • Mutisioideae
  • Pertyoideae 
  • Stifftioideae 
  • Wunderlichioideae 
Diversity
1 911 genres
Synonyms
  • Compositae 
  • Acarnaceae 
  • Ambrosiaceae 
  • Anthemidaceae 
  • Aposeridaceae 
  • Arctotidaceae 
  • Artemisiaceae 
  • Athanasiaceae 
  • Calendulaceae 
  • Carduaceae 
  • Cassiniaceae 
  • Cichoriaceae 
  • Coreopsidaceae
  • Cynaraceae 
  • Echinopaceae 
  • Eupatoriaceae 
  • Helichrysaceae 
  • Inulaceae 
  • Lactucaceae 
  • Mutisiaceae 
  • Partheniaceae 
  • Perdiciaceae 
  • Senecionaceae 
  • Vernoniaceae

La famille Asteraceae est très large, regroupant dans les 33 000 espèces réparties en 1900 genres environs. Madagascar compte 500 espèces et sous-espèces enregistrées, regroupées dans 85 genres. Plus de 90% des espces sont endémiques.

Les espèces appartenant à la famille des Asteraceae se caractrisent le plus souvent par des fleures plus ou moins plates, composées de capitules. Comme espèces les plus connues de cette famille, on peut citer les tournesol, les marguerites et les pissenlits. Cependant, aucune des ces dernières n'est native de Madagascar.  

Les genres de la famille Asteraceae

  • Le genre Acanthospermum qui comporte sept espèces, dont une seule présente à Madagascar et est endémique : Acanthospermum hispidum
  • Le genre Adenostemma qui comporte en tout 23 espèces. Madagascar n'en compte que deux espèces non endémiques : Adenostemma mauritianum et Adenostemma viscosum.
  • Le genre Anisopappus qui comporte une trentaine d'espèces. 11 d’entre elles existent sur le sol malgache et 8 sont endémiques.
  • Le genre endémique Aphelexis qui comporte 4 espèces.
  • Le genre endémique Apodocephala, qui compte 10 espèces
  • Le genre Aspilia qui comporte plus d’une cinquantaine d’espèces, dont 4 peuvent être trouvées à Madagascar et sont endémiques. 
  • Le genre Athrixia qui comporte une quinzaine d’espèces, représenté à Madagascar seulement par l’Athrixia debilis, endémique.
  • Le genre Athroisma qui compte environ 12 espèces, représenté à Madagascar par 3 espèces endémiques : Athroisma pinnatifidum, Athroisma proteiforme et Athroisma psilocarpum
  • Le genre Bidens qui compte plus de 200 espèces, représenté à Madagascar seulement par l'espèce non endémique Bidens pilosa, comestible pour les malgaches, connus aussi sous le nom de Anatsinahy
  • Le genre Blepharispermum qui ne compte qu’une seule représentante à Madagascar sur 15 espèces, Blepharispermum arcuatum qui n'existe qu'à Madagascar et au Tanzanie
  • Le genre Bothriocline qui compte une soixantaine d'espèces, mais représenté uniquement à Madagascar par Bothriocline madagascariensis, endémique
  • Le genre Brachylaena qui compte 12 espèces en Afrique, représenté à Madagascar par 5 espèces endémiques. 
  • Le genre Calostephane qui comporte six espèces, dont une seule représentante endémiques a été enregistrés à Madagascar : Calostephane madagascariensis
  • Le genre endémique Catatia qui comporte deux espèces : Catatia attenuata et Catatia cordata
  • Le genre endémique Centauropsis qui comporte 8 espèces. 
  • Le genre Chrysogonum qui comporte cinq espèces, dont quatre sont endémiques de Madagascar et une dernière qui n'existe que sur le continent américain
  • Le genre Cineraria, qui compte une cinquantaine d'espèces, dont seulement une seule peut être retrouvée sur le sol malgache, Cineraria anampoza hygrophila, endémique
  • Le genre endémique Cloiselia qui comporte quatre espèces.
  • Le genre endémique Colobanthera qui comporte une seule espèce : Colobanthera waterlotii 
  • Le genre Crassocephalum qui compte une vingtaine d’espèces, représenté à Madagascar par six espèces dont trois sont endémiques : Crassocephalum lemuricum, Crassocephalum manampanihense et Crassocephalum sonchifolium.
  • Le genre Cyanthillium, représenté par trois espèces, dont deux sous-espèces endémiques : Cyanthillium cinereum ovatum et Cyanthillium cinereum viale. Notez que l'espèces Cyanthillium cinereum comporte plus d'une dizaine de sous-espèces. 
  • Le genre endémique Decastylocarpus, ne comportant qu'une seule espèce : Decastylocarpus perrieri
  • Le genre endémique Diaphractanthus, ne comportant qu'une seule espèce : Diaphractanthus homolepis
  • Le genre Dicoma qui compte dans le monde une trentaine d'espèces, représenté à Madagascar par deux espèces endémiques : Dicoma incana et Dicoma oleifolia 
  • Le genre Distephanus qui compte une quarantaine d’espèces dans le monde, qui est représenté à Madagascar par 33 espèces, tous endémiques 
  • Le genre Doellia qui comporte deux espèces, dont une seule est présente à Madagascar : Doellia caffra, endémique
  • Le genre Elephantopus qui comporte une vingtaine d'espèces, mais n’est représenté à Madagascar que par une seule : Elephantopus scaber plurisetus, non endémique
  • like tweet plusone
  • Le genre Emilia qui comporte plus d'une centaine d'espèces, représenté à Madagascar par 13 espèces dont 12 sont endémiques
  • Le genre Epaltes qui comporte sept espèces, représenté à Madagascar par une seule endémique : Epaltes madagascariensis
  • Le genre Erigeron, qui compte environ 500 espèces, mais qui n'a qu'une seule représentante sur le sol malgache : Erigeron bonariensis 
  • Le genre Ethulia qui comporte 5 espèces mais qui ne possède qu'une seule représentante non endémique à Madagascar : Ethulia conyzoides conyzoides 
  • Le genre endémique Exomiocarpon qui ne comporte qu'une seule espèce : Exomiocarpon madagascariense
  • Le genre Galinsoga qui compte 12 espèces, représenté à Madagascar par une seule : Galinsoga parviflora, qu'on retrouve un peu partout dans le monde. 
  • Le genre Gerbera composé d'une vingtaine d'espèces, représenté à Madagascar par 8 espèces endémiques
  • Le genre endémique Gladiopappus, qui ne compte qu’une seule espèce : Gladiopappus vernonioides
  • Le genre Gnaphalium, qui se compose d’une cinquantaine d'espèces, mais est représenté par une seule endémique : Gnaphalium demidium
  • Le genre Grangea qui compte 8 espèces, mais n’est représenté à Madagascar que par trois d'entre elles
  • Le genre endémique Grangeopsis qui ne compte qu'une seule espèce : Grangeopsis perrieri 
  • Le genre Gymnanthemum qui compte à Madagascar 13 espèces endémiques , sur 33 qui existent dans le monde
  • Le genre Helichrysum qui comporte plus de 500 espèces, dont 134 sont présentes à Madagascar. 129 sont endémiques
  • Le genre Hubertia qu'on ne rencontre que dans les îles de l'Océan Indien. On retrouve à Madagascar 19 espèces endémiques sur les 24 qui composent le genre
  • Le genre endémique Humbertacalia qui comporte 9 espèces
Pseudoconyza viscosa

Pseudoconyza viscosa
  • Le genre endémique Humeocline qui ne compte qu'une seule espèce : Humeocline madagascariensis
  • Le genre Inula qui comporte environ 80 espèces, dont deux peuvent être trouvées à Madagascar : Inula perrieri et Inula speciosa, tous endémiques
  • Le genre Inulanthera qui comporte neuf espèces mais n’est représenté à Madagascar que une d’entre elles : Inulanthera brownii
  • Le genre endémique Io qui compte une seule espèce : Io ambondrombeensis 
  • Le genre Iphionopsis, qui compte trois espèces, représenté à Madagascar par Iphionopsis ilicifolia, endémique
  • Le genre Jeffreycia, comportant cinq espèces mais n’est représenté à Madagascar que par Jeffreycia hildebrandtii, non endémique 
  • Le genre Kleinia, comptant environ 50 espèces, qui n’a que deux représentantes à Madagascar, Kleinia descoingsii et Kleinia madagascariensis, tous endémiques
  • Le genre Lactuca qui compte plus de 110 espèces, représenté à Madagascar par une seule d’entre elles (non endémiques) : Lactuca inermis
  • Le genre Laggera qui compte 12 espèces dans le monde, représenté à Madagascar par une seule : Laggera alata, non endémique
  • Le genre Launaea qui comporte plus de 50 espèces, dont 4 sont présentes à Madagascar et aucun n’est endémique
  • Le genre Linzia qui comporte une dizaine d'espèces, dont une seule est présente à Madagascar : Linzia glabra, non endémique
  • Le genre Lipotriche qui comporte 5 espèces. Une seule est présente à Madagascar : Lipotriche scandens scandens 
  • Le genre endémique Lowryanthus qui n’est représenté que par une seule espèce : Lowryanthus rubens
  • Le genre Macledium qui comporte 7 espèces. Seule Macledium grandidieri est présente à Madagascar
  • Le genre endémique Madagaster qui comporte cinq espèces
  • Le genre Micractis qui compte deux espèces, mais qui n’est représenté à Madagascar que par Micractis bojeri, non endémique
  • Le genre Microglossa représenté à Madagascar par Microglossa psiadioides (endémique) et Microglossa benoistii (non endémique)
  • Le genre endémique Neojeffreya qui compte une seule espèce, Neojeffreya decurrens, qu'on ne retrouve qu'en Afrique
  • Le genre Nidorella qui compte une trentaine d'espèces, dont 5 est présente à Madagascar. Une seule est endémique : Nidorella aegyptiaca
  • Le genre endémique Oliganthes qui compte neufs espèces
  • Le genre Pegolettia qui comporte neuf espèces, dont une seule existe à Madagascar : Pegolettia senegalensis, non endémique
  • Le genre Piloselloides qui comporte deux espèces, dont une seule existe à Madagascar : Piloselloides hirsuta
Psidia altissima

Psidia altissima, endémique de Madagascar
  • Le genre Pluchea, qui compte plus de 60 espèces, dont seules quatre sont présentes sur le sol malgache. Deux sont endémiques : Pluchea aphanantha et Pluchea grevei (comportant deux sous-espèces : Pluchea grevei grevei et Pluchea grevei congesta
  • Le genre Pseudoconyza qui comporte une seule espèce non endémique : Pseudoconyza viscosa 
  • Le genre Pseudognaphalium  qui comporte une centaine d’espèces, mais n'est représenté à Madagascar que par une seule espèce : Pseudognaphalium oligandrum
  • Le genre Psiadia qui compte 62 espèces, dont la plupart se trouvant dans les îles de l’Océan Indien. Une trentaine d'entre elles existe Madagascar, tous endémiques. 
  • Le genre endémique Psiadiella qui ne comporte qu’une seule espèce, Psiadiella humilis
  • Le genre endémique Rochonia, qui compte 4 espèces
  • Le genre Senecio qui compte plus de 1400 espèces, représenté à Madagascar par 62 espèces endémiques et 4 espèces non endémiques
  • Le genre Sigesbeckia qui comporte 12 espèces, dont une seule présente à Madagascar, Sigesbeckia orientalis, non endémique
  • Le genre Solanecio qui comporte 16 espèces, mais représenté à Madagascar uniquement par Solanecio angulatus, non endémique
  • Le genre Soliva qui comporte 5 espèces. Une seule est présente à Madagascar, Soliva anthemifolia
  • Le genre Sonchus qui est composé d'une centaine d'espèces environ, mais représenté uniquement à Madagascar par 4 espèces non endémiques 
  • Le genre endémique Stenocline qui comporte deux espèces : Stenocline ericoides et Stenocline inuloides
  • Le genre Stoebe, représenté à Madagascar par deux espèces endémiques sur une vingtaine environ : Stoebe cryptophylla et Stoebe pachyclada 
  • Le genre Struchium qui compte une seule espèce non endémique : Struchium sparganophorum
  • Le genre endémique Syncephalum qui comporte 5 espèces 
  • Le genre Tolpis qui comporte 23 espèces. Une seule existe à Madagascar : Tolpis capensis, non endémique
  • Le genre Vernonia qui compte plus de 300 espèces, représenté à Madagascar uniquement par 50 espèces dont une seule est non endémique
  • Le genre Vernoniastrum, qui compte 13 espèces, représenté à Madagascar uniquement par Vernoniastrum aemulans, non endémique
  • Le genre Wollastonia, comportant 36 espèces, qui a 3 représentantes à Madagascar, toutes endémiques
  • Le genre Youngia qui compte 38 espèces, représenté à Madagascar uniquement par Youngia japonica japonica
Revue de Presse