Les Tsingy de Madagascar

like tweet plusone

Les Tsingy sont des formations karstiques, de lapiaz, résultants de l'érosion, et du ruissellement des eaux de pluie qui ont dissout la roche durant des millions d'années. Les Tsingy se rencontrent surtout au sein de la Réserve Naturelle de Bemaraha, où ils sont les plus spectaculaires. Mais on les rencontre aussi dans d'autres régions de l'île, dont au sein du Parc National de Namoroka et de la réserve spéciale de l'Ankarana, mais aussi sur les îles et îlots de l'archipel de Nosy Hara, au large de la côté Nord Ouest de Madagascar. 

Pont Tsingy Bemaraha

Le fameux pont qui surplombe les Tsingy (Bemaraha).

Il y a 200 millions d’années, toute cette surface qui abrite les Tsingy d'aujourd’hui fut complètement recouvert par la mer. Des couches successives de coraux et de coquillages s’y sont déposées au fil du temps. Quand la mer s’est retirée, le calcaire se séchait et se déchirait, pour former les canyons et les diaclases. Vient ensuite la formation de lapiaz, par l’érosion des eux de pluies.

Ce paysage, devenu presque inaccessible est devenu ensuite un paradis pour les lémuriens, les oiseaux, les reptiles... , ainsi que pour une végétation typique et inédite. Les Tsingy constituent l’une des principales attractions de Madagascar. Il ne faut pas les rater. S’il fallait faire un choix, les Tsingy de Bemaraha sont nettement plus intéressants que ceux de Namoroka, mais ce dernier vaut aussi le détour.

Revue de Presse