Les sites classés internationaux de Madagascar

Madagascar est très connu pour sa richesse naturelle, faunistique et floristique, mais aussi pour une richesse culturelle exemplaire. Plusieurs organisations mondiales qui oeuvrent pour protéger et préserver ce type de richesse, que nous allons essayer d'énumérer ici, ont classés certains sites de Madagascar. 

1. UNESCO: Patrimoine mondial

Rova Ambohimanga

Le Palais ou Rova d'Ambohimanga

L'UNESCO, L'organisation des Nations Unies pour l'Education, la Sciences et la Culture a mis en place un programme nommé "Patrimoine mondial". Le but de ce programme est de "cataloguer et de préserver certains biens culturels ou naturels d'importance pour l'héritage commun de l'humanité" - selon les propres termes de l'organisation.

Madagascar compte actuellement trois sites qui font partie de ce programme, et sept autres sur la liste indicative, l'étape au préalable qui mène vers l'inscription au patrimoine mondiale. 

Sont classées patrimoine mondial

Sont classés sur la liste indicative:

2. Les forêts et zones humides classées par Birdlife international

like tweet plusone

L'organisation Birdlife International oeuvre pour rassembler toutes les informations, protéger et préserver tous les oiseaux du monde. Elle effectue ensuite des projets de protections spécifiques d'espèces, ou des projets de conservations de sites. 

A Madagascar, le programme Birdlife International a répertorié 81 sites, recouvrant plusieurs centaines d'espèces, dont certains sont menacées. 

3. Les sites RAMSAR

La Convention RAMSAR est un traité intergouvernemental qui oeuvre pour la conservation des zones humides et leurs ressources. 

Crabier blanc

Le héron Crabier blanc ou Amaurornis olivieri

A Madagascar, la convention RAMSAR s'occupe de 10 sites:

4. Global 200 WWF

Global 200 fait référence à plusieurs régions terrestres et d'eau douces définies par WWF comme étant les plus représentatifs des éco-régions essentielles à la conservation de la biodiversité mondiale. Madagascar, riche de plusieurs forêts encore préservées compte 4 de ces éco-régions classées dans Global 200, recouvrant presque la totalité de l'île. Ces 4 éco-régions sont ensuite divisées en 7 parties :

Les Forêts et Brousses, 3 éco-régions:

La forêt tropicale de Zahamena

La forêt tropicale de Zahamena

Les Forêts Sèches:

  • Les forêts sèches du Nord et du Nord-Ouest qui sont surtout caractérisés par l'endémicité de la faune et de la flore.

Les Fourrés Epineux, 2 éco-régions:

  • Les fourrés épineux du Sud-Ouest de l'île, caractérisées par une faune et une flore capable de supporter les chaleurs les plus extrêmes.
  • Les forêts claires et succulentes des environs de Morondava, caractérisées entre autres par une faune et une flore endémique, dont les fameux Baobabs.

Les Mangroves:

Revue de Presse