Le pays Mahafaly ou le Sud Ouest malgache (Liste indicative du Patrimoine Mondial de l'UNESCO)

like tweet plusone

Le pays Mahafaly fait partie de la liste indicative du patrimoine mondial énuméré par l'UNESCO, ou l'organisation des Nations Unies pour l'Education, la Sciences et la Culture, qui a mis en place ce programme afin de "cataloguer et de préserver certains biens culturels ou naturels d'importance pour l'héritage commun de l'humanité" - selon les propres termes de l'organisation. Le pays Mahafaly fait partie de cette liste depuis 1997, sous la référence 949.

Le pays Mahafaly ou le Sud Ouest malgache est situé au Sud et Sud-Est de la ville de Toliara, une région particulièrement aride sub-désertique, une région hostile, où pourtant un peuple, les Mahafaly, ont su s'adapter. De la même manière, une biodiversité exceptionnelle endémique a su habiter ces lieux inhospitaliers. C'est ainsi que le site est à la fois classé site culturel et naturel. Notez que la zone proposée comprend aussi le parc national de Tsimanampetsotsa, et son lac classé site RAMSAR. Le plateau Mahafaly, la partie située immédiatement au Sud de Tsimanampetsotsa est aussi classé IBA (Important Bird Area). 

Sud Est Malgache

Un paysage inhospitalier

Un paysage inhospitalier

Le Sud-Ouest malgache, la zone délimitée par le fleuve Oni-lahy au Nord, qui chevauche plus-ou moins le Tropique du Capricorne, et le fleuve Menarandra au Sud, puis par les environs de la RN10 qui passe par Betioky et Ampanihy, est une zone inhospitalière, où s'est développée une nature atypique, qu'on qualifierait même d'étrange. Des arbres sans feuilles, des plantes épineuses, et les pachypodiums et les baobabs sont les maîtres des lieux. Cette zone correspond à un plateau calcaire couvert par une brousse épaisse difficilement franchissable. C'est une zone unique au monde, estimée à environ 150km du Nord au Sud, et 75km de l'Ouest en Est, qui renferme bien sûr une grande variété de flore et de faune endémiques. 

Le peuple Mahafaly

Le peuple Mahafaly, a non seulement su s'adapter à ce paysage inhospilalier, mais a su en tirer profit, pour survivre et pour se mettre en sécurité des envahisseurs. Les villages fortifiés sont le plus souvent bâtis entre des ceintures infranchissables de plantes épineuses. Les traditions ancestrales sont aussi fortement liées à cet environnement et ce climat difficile. La culture du zébu est très importante pour le peuple Mahafaly. Notez aussi les fameux tombeaux Mahafaly colorés et décorés avec les aloalos et les cornes de zébus, qui symbolisent le rang et la richesse des propriétaires de cs tombeaux. 

Classement international

Le plateau Mahafaly est classé IBA (Important Bird Area) par Birdlife International, depuis 2001. L'IBA "Complexe forestier du plateau Mahafaly" porte le code MG 070, avec une superficie de 17 800 ha. On y dénombre 58 espèces d'oiseaux, dont 31 endémiques de Madagascar. Seules 13 espèces sont parmi la liste de Birdlife International

Monticule du littoral

La Monticule du littoral, Monticola imerinus

Espèces d'oiseaux énumérées sur la liste de Birdlife International:

Trois espèces classées "Vulnérable" en dehors de la grande famille des oiseaux sont aussi citées sur la liste de Birdlife International, qui sont: le lémurien Maki ou Lemur catta, et les tortues Astrochelys radiata, ou tortue étoilée de Madagascar et le pyxide arachnoïde ou Pyxis Arachnoides. 

Le pays Mahafaly sur Google Map

Revue de Presse