Le Parc National de Mananara Nord (au pays des Aye-aye)

Informations
Aye aye

L'Aye Aye ou Daubentonia madagascariensis, mascotte du parc

C’est dans la région d’Analanjirofo, dans le pays Betsimisaraka, dans le Nord-Est de Madagascar, dans le Faritany de Toamasina à environ 210 km au nord de la ville éponyme, à l’ouest par Sandrakatsy, au sud par le fleuve Anove et le village du même nom, que l’on peut localiser le Parc National de Mananara Nord, le pays de l’Aye-Aye (Daubentonia madagascariensis) qui est d’ailleurs sa mascotte. Le parc bénéficie d’un climat tropical humide avec une température moyenne annuelle de 25,2°C et des précipitations moyennes annuelles de 2900 mm pour en moyenne 180 jours de pluie par an. 

Le parc couvre une superficie de 140 000 ha dont 23 000 ha en Parc National Terrestre et 1 000 ha en Parc National Marin, le premier du genre à Madagascar. La première et la plus importante partie du parc, est terrestre et englobe diverses forêts (la forêt de Verezanatsoro qui comporte en ce moment une zone enclavée où vivent une soixantaine de personnes dans deux villages, la forêt d’Ivontaka Sud et Ivontaka Nord, et enfin celle située vers le fleuve Anove). Le parc terrestre renferme des richesses floristiques et faunistiques exceptionnelles, si l’on ne cite que le palmier Dypsis antanambensis (Vontro) une espèce endémique. La deuxième partie, plus petite, regroupe les îles de Nosy Atafana et les récifs environnants avec une altitude comprise entre 0 et 570 m. Le Parc Marin de Mananara Nord est surtout caractérisé par une mer chaude d'environ 18 à 20°C, conséquence du passage d'un courant chaud en provenance de l'Asie du Sud, favorables au développement des coraux. Ces derniers, qui protègent Nosy Antafana sont le paradis des amateurs de plongées sous-marines. Trois îlots font partie du parc : Nosy Antafana ou Nosy Be, la plus grande, qui possède entre autres une source d'eau chaude ; Nosy Rangotsy qui possède un mangrove qui abrite plusieurs variétés de poissons ; et Nosy Hely qui est la plus petite. 

like tweet plusone

C’est par l'arrêté N° 893/MFR/FOR du 19 mars 1965 que les forêts de Verezanantsoro, d'Ivontaka Nord et d'Ivontaka Sud ont été délimitées officiellement en vue de leur protection, notamment contre la pratique du défrichement pour protéger les versants contre les phénomènes d'érosion et constituer une réserve de bois pour de futures exploitations forestières. Puis, c’est en juillet 1989 qu’a été publié le décret présidentiel portant création de la Réserve de Biosphère de Mananara-Nord. Le décret fait précisément état de trois zones différentes : les zones de protection qui comprennent les deux parties du parc, la zone tampon de protection autour des zones classées s’étalant sur environ 20 000 ha et répartie en trois éléments : la périphérie du Parc National Terrestre, le large d'Antanambe et le large de Mananara ; et enfin, la zone de développement qui s’étend sur 100 000 ha environ où sont réalisées les activités de développement comme la vulgarisation des cultures vivrières par exemple.

Par ailleurs, le parc national de Mananara-Nord est aussi classé IBA (Important Bird Area) par Birdlife International depuis 2001, portant le code MG042. Ce parc est aussi le premier des Réserves de biosphères de l'UNESCO à Madagascar. 

Mananara-Nord sur Google Map

Faune et Flore

Faune

like tweet plusone

La faune marine y est aussi importante avec 179 espèces de poissons, 132 espèces de coraux, 64 espèces de mollusques, 34 espèces d'échinodermes et 72 espèces d'autres organismes. Puis, Mananara fait partie du circuit des baleines à bosse en juillet - septembre pour rejoindre chaque année la Baie d’Antongil. La zone côtière de Mananara-Nord est également le domaine des tortues de mer, des dugongs et des dauphins. On peut aussi entre autres citer la présence de 16 espèces de reptiles dont le Crocodile du Nil  (Crocodilus niloticis), l’Ithycyphus perineti et le Calumma cucullatus. 60 espèces d’oiseaux y sont également recensées, sans oublier les lémuriens, tels que le Propithèque à diadème Prophytecus diadema, le Lémur vari arecia variegata, l’Indri Indri et bien entendu l’Aye-Aye.

Espèces d'oiseaux énumérées sur la liste de Birdlife International :

Brachyptérolle écaillée

La Brachyptérolle écaillée, Geobiastes Squamiger

Flore

La Réserve de Biosphère présente trois principaux habitats naturels pour la faune et la flore :

  • la forêt dense humide connue pour sa richesse en espèces de palmiers, s’étend sur une superficie de 48 000 ha, dont 43% se trouvent à l'intérieur du Parc National Terrestre, ce qui correspond aussi à 85% de ce dernier. On peut y recenser 209 espèces floristiques dont quelques espèces endémiques comme la Tambourissa, la Cryptocarya, l’Oncostemon, et le Crysalidocarpus ;
  • les marais qui se trouvent principalement autour d'Antanambe pour une surface totale de 505 ha, dominés par les 67 espèces herbacées qui y ont été inventoriées ;
  • le savoka, une formation végétale dominante à part la forêt dense, de 42 900 ha en tout mais dont seuls 2 600 ha se trouvent à l'intérieur du Parc National Terrestre. On peut distinguer le savoka herbacé (35 espèces), le savoka arbustif (38 espèces dont le Harungana madagascariensis, Trema orientalis, Ravenala madagascariensis, Psiadia altissima, Nastus borbonicus ou Calumet,…) et le savoka arboré (68 espèces).

Itinéraire ET INFOS UTILES

Parc Mananara

Bienvenue au Parc National de Mananara Nord

Mananara Nord est située à 629 km d'Antananarivo

  • Antananarivo - Tamatave : RN2 de 367 km, bitumé et rès souvent en bon état puisque la ville de Tamatave abrite le premier port commercial de Madagascar. 
  • Tamatave - Mananara Nord : RN5 de 224 km, relativement bien entretenue jusqu'à Soanierana Ivongo puisque cette zone a un attrait touristique important, notamment à Foulpointe et Mahambo. Plus au Nord, l'état de la route peut facilement se dégrader.  

La bifurcation qui mène au parc se trouve au niveau du village d'Antanambe. Vous devez ensuite rejoindre l'entrée du parc après environ 8 km de trajet. 

Tamatave est aussi la dernière ville à posséder un aéroport sur le trajet. Toutefois, la visite du parc de Mananara-Nord peut aussi être combinée avec une visite de l'île de Sainte-Marie, qui possède un aéroport international. 

Circuits

Vous avez le choix entre plusieurs circuits principaux pour visiter le parc national de Mananara-Nord :

Calumma cucullatum

Calumma cucullatum, que vous retrouvez sûrement sur votre passage
  • le circuit Nosy Antafana, ou la visite du premier site marin de Madagascar. Vous aurez la chance de rencontrer des oiseaux marins, des colonies de roussettes… Puis, vous pouvez pratiquer la plongée ou aller à la rencontre des plages magnifiques et des récifs coralliens de toutes les couleurs ;
  • le circuit Ivontaka Sud, ou la rencontre de la forêt de basse et moyenne altitude, des vues panoramiques sur la côte…
  • le circuit Varary qui vous emmène à la découverte de la meilleure de la faune et de la flore du parc, ainsi que des meilleurs panoramas. 
  • le circuit Verezanatsoro qui vous fait découvrir entre autres des plantations de girofle et de vanille, ainsi qu'une superbe panorama sur la côte
  • le circuit Fanihy - Rangotsy - Plongée, qui combine des randonnées et de la plongée, à la découverte du parc marin

Mais vous pouvez aussi opter pour des circuits officiels qui vont à l’extérieur du parc, principalement de style randonnée, notamment :

like tweet plusone

  • randonnée 1 : de Mananara à la pointe d'Ambitsika, là où le roi métis Ratsimilaho signa un traité avec un capitaine pirate. Ce circuit est de 4 km et se fait en moyenne en moins de 1 h ;
  • randonnée 2 : pour la visite de l’île sacrée Anosimborona, et voir les tombes d’anciens pirates ;
  • randonnée 3 : pour une promenade jusqu'à l'embouchure de Mananara, en longeant la plage, et contempler de superbes vues panoramiques. On peut aussi traverser le fleuve en pirogue ;
  • randonnée 4 : de Mananara jusqu'aux villages de Sahave et Antsirabe pour environ 20 km de marche ;
  • randonnée 5 : pour des contacts avec des villages traditionnels Betsimisaraka, pour une visite des cavernes sacrées d’Andavakandrehy, site classé monument historique d'importance nationale.
Galerie Photo

Blog

Forum
Revue de Presse