Le Parc National Tsingy de Namoroka

Informations

like tweet plusone

C’est la région de Boeny, dans le pays sakalava, dans le Faritany de Mahajanga (ou Majunga) qui abrite le Parc National Tsingy de Namoroka à une cinquantaine de kilomètres au sud de Soalala. C’est l’un des derniers parcs (si avant il était une RNI, depuis 1966) à voir le jour dans cette partie nord-ouest de Madagascar, avec une superficie de 21 742 ha où l’on peut admirer les Tsingy, mais aussi les grottes dont un réseau est très apprécié, à savoir celui d'Anjohiambovonomby avec ses murailles, ses canyons et ses piscines naturelles.Il est marqué par plusieurs plans d’eau et quatre rivières permanentes : Ambatofolaka, Mandevy, Andriambe et Ambararata.

Le parc de Namoroka est soumis à un climat de type tropical sec, avec une température moyenne annuelle de 26,7°C, une saison de pluie qui ne dure que 4 mois pour une précipitation moyenne annuelle de 1160 mm.

Tsingy de Namoroka

Le baobab sur tsingy du parc de Namoroka

Le Kartz de Namoroka constitue environ 3/4 de la superficie du parc (16 000 ha). L’aspect global peut être décrit par une table de calcaires cristallins à tendance dolomitique d'une centaine de mètres d'épaisseur, découpés par un réseau dense de fractures ouvertes remplies de filons de dolérites qui forment des couloirs se recoupant les uns aux autres.

Le parc national Tsingy de Namoroka est le moins connu des trois parcs karstiques (avec l’Ankarana et le Bemaraha), peut-être du fait que le niveau de l'accessibilité à la réserve est très difficile eu égard aux formations calcaires très pointues entourant les zones boisées rendant difficile la pénétration à l'intérieur des Tsingy. Ces conditions d’accessibilité extrêmes ont fait en sorte que l’activité humaine autour et à l’intérieur du parc soit quasi inexistante, limitant ainsi les feux de brousse et les diverses exploitations par l’homme. C’est ainsi que s’y sont développées une faune et une flore exceptionnelles.

Namoroka est aussi classé IBA (Important Bird Area) par Birdlife International depuis 2001, portant le code MG 030, comptant pour 22 070 ha.

En outre, vous serez aussi peut-être intéressé par le parc terrestre et marin de la Baie de Baly, qui se trouve aussi à Soalala

Tsingy de Namoroka sur Google Map

Faune et Flore

Faune

16 espèces de mammifères dont 4 micromammifères insectivores comme Tenrec ecaudatus et Setifer setosus ; ou le rongeur Rattus rattus ; 6 espèces de lémuriens diurnes dont Propithecus verreauxi deckenii, Eulemur fulvus rufus, et Hapalemur griseus ; et nocturnes comme Phaner furcifer pallescens , Microcebus murinus et Lepilemur edwardsi ; mais aussi des carnivores comme les espèces endémiques Cryptoprocta ferox et Galidia elegans, le sanglier Potamochoerus larvatus ont été repérés dans le parc. Puis, 5 espèces d'amphibiens comme les espèces semi-aquatiques Laliostoma labrosum et Ptychadena madagascariensis ou l'arboricole Mantidactylus biporus, 30 espèces de reptiles (geckos, lézards, serpents…) et 81 espèces d'oiseaux dont la moitié est endémique à Madagascar, et les 2/3 restants de la région, ont été recensées au sein du parc. La région est aussi très connue pour abriter des gros crocodiles dans les étangs et les marécages, mais aussi dans certaines grottes.

Espèces d'oiseaux énumérées sur la liste de Birdlife International :

like tweet plusone

D'autres espèces n'appartenant pas à la famille des oiseaux sont aussi citées sur la liste de Birdlife International, qui sont les lémuriens Phaner furcifer pallescens (Vulnérable) et Propithecus verreauxi deckenii (Vulnérable) ; le carnivore Cryptoprocta ferox (Vulnérable) et le serpent Acrantophis madagascariensis (Vulnérable).

Flore

Boa madagascariensis

Le Boa Acrantophis madagascariensis

La répartition floristique du parc est la suivante :

  • une forêt dense sub-humide de l'ouest de 2 514 ha, qui se trouve sur les affleurements calcaires aux sols superficiels avec une faible réserve en eau ;
  • une forêt dense sèche semi-caducifoliée de l'Antsingy, avec des Commiphora - Hildegardia - Dalbergia de 6 538 ha, qui se trouve dans les bas-fonds aux sols profonds et frais ;
  • une zone marécageuse de 262 ha ;
  • une zone occupée par les Tsingy de 2012 ha ;
  • des savanes et/ou pseudo-steppes sans éléments ligneux avec des espèces comme les Hyphaene shatan, Poupartia caffra et Stereospermum variabili, Tamarindus indica de 9 914 ha, et avec des éléments ligneux de 989 ha avec des espèces telles que les Hypparhema rufa, Heteropogon contortus.

On recense au total 218 espèces, 136 genres et 59 familles, dont les Rubiaceae, les Euphorbiaceae, les Tiliaceae… au niveau du parc. 106 espèces sont classées endémiques à Madagascar. Lors d'une récente expédition réalisée en 2017, les scientifiques internationaux ont déclarés avoir relevés plus de 200 plantes inconnues. 

Itinéraire ET INFOS UTILES

like tweet plusone

Le Parc National Tsingy de Namoroka est situé à 55km au Sud de Soalala et à un peu plus de 220km de la vill de Majunga. Toutefois, il est difficile de faire le trajet en voiture en période de pluie à cause de l'état de la route. En hiver, vous pourrez parcontre apprécier le voyage avec une aventure de plus sur le bac de Katsepy. Notez que la ville de Soalala est aussi desservi régulièrement par des vols locaux.

Depuis Antananarivo par la route

  • Antananarivo - Majunga : RN4 de 570km (route bitumée et en bon état)
  • Majunga - Katsepy par le bac. C'est une traversée d'une petite heure environ
  • Katsepy - Soalala : RN19 de 150km
  • Soalala - Namoroka : 55km

Depuis Antananarivo par la voie des airs

L'aéroport de Soalala est le plus évident. Mais Majunga qui est la cinquième plus grande ville de Madagascar, possède aussi un aéroport.

Circuits

like tweet plusone

Vous avez droit à 3 circuit pour la visite du parc national Tsingy de Namoroka :

  • Le circuit Ambovonomby de 70 km au départ de Soalala (en voiture et à pied) qui vous fait découvrir les Tsingy, des lacs aux oiseaux et des lémuriens.  
  • Le circuit Antsifotra de 60 km au départ de Soalala (en voiture et à pied) qui vous emmène dans les forêts de Tsingy, à la découverte des galéries et des grottes, mais aussi de la flore exceptionnelle, dont l'espèce endémique pachypodium ambongoensis
  • Le circuit Mandevy de 70 km au départ de Soalala en voiture, mais seulement 1h à pied, qui vous fait découvrir les Tsingy, les baobabs, les lémuriens ...
Galerie Photo

Blog

Forum
Revue de Presse