Mahafaly

shape1

Les « Mahafaly » font partie des 18 ethnies officielles de Madagascar. Le Pays Mahafaly est situé dans l’extrême Sud-Ouest de Madagascar (partie en bleu sur l'image), dans une région désertique où l’on parle plus de survie face aux conditions de vie. Le mot « Mahafaly » signifie « ceux qui rendent heureux » ou « ceux qui rendent tabous » (associé au mot « fady »), selon le narrateur. 

Notez que le mot « Mahafaly » est aussi porté par le plateau calcaire, habitat du peuple de même nom. Ce plateau est situé entre les fleuves Menarandra et Onilahy. Le « Pays Mahafaly » est classé parmi la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO, d’abord pour son paysage inhospitalier où s'est développée une nature atypique, qu'on qualifierait même d'étrange composée d’arbres sans feuilles, de plantes épineuses, de pachypodiums, de baobabs… Puis, pour le peuple Mahafaly, qui a non seulement a su s'adapter à ce paysage inhospitalier, mais a su en tirer profit, pour survivre et pour se mettre en sécurité des envahisseurs, mais aussi pour les traditions ancestrales sont aussi fortement liées à cet environnement et ce climat difficile, la culture du zébu, les fameux tombeaux Mahafaly colorés et décorés avec les aloalos et les cornes de zébus, qui symbolisent le rang et la richesse des propriétaires de ces tombeaux. 

Origine et histoire

like tweet plusone

Les premiers habitants du pays Mahafaly proviennent des migrations successives de peuples nomades d’origine austronésienne sur la côte Ouest de Madagascar. Cependant, les premiers habitants de cette région vivaient en petits groupes. On accorde la création du pays « Mahafaly » aux princes de la dynastie « Maroseranana » issue des « Zafiraminia », venus de l’Ouest ou du pays de l’Isandra vers les années 1600. Notez que cette même dynastie se trouve à l’origine de plusieurs royaumes, dont le royaume Sakalava, le royaume Betsileo, le royaume Antanosy« Olombetsitoto » et « Andrianalimbe » sont les noms des principaux ancêtres des populations Mahafaly.

Dans les environs de 1750, il y avait quatre grands royaumes au pays Mahafaly : Sakatovo, Menarandra, Linta et Onilahy, tous gouvernés par des princes Maroseranana. Plusieurs conflits ont été enregistrés entre ces royaumes. Et on ajoute à cela diverses tentatives d’annexions de la part des Antandroy et des Sakalava du Menabe. 

Tombeau Mahafaly

Tombeau Mahafaly, orné d'Aloalo et de cornes de zébus

Culture

La religion traditionnelle des Mahafaly est basée sur le culte des morts. On retrouve cette forme de religion dans la plupart des ethnies malgaches, avant la reconversion au christianisme ou à l’islam. Cependant, la particularité des Mahafaly, c’est cette loi qui dit que tout ce qui a été amassé lors de son vivant doit être donné en offrande aux dieux à la mort du défunt. C’est ainsi que les tombeaux Mahafaly peuvent comporter des milliers de cornes de zébus, qui font partie des richesses les plus significatives chez la plupart des ethnies dans le Sud de Madagascar. De nos jours, certains tombeaux Mahafaly sont toujours aussi bien décorés, de cornes de zébus, mais aussi d’aloalos, des colonnes sculptées à la main qui sont constituées de plusieurs figures. On dit de ce peuple que leurs tombeaux sont plus importants que leurs maisons.

Chez les « Mahafaly », la cérémonie de retournement des morts est aussi très importante. Dans cette partie de Madagascar, on le nomme le « Havoria ». De la même manière, la cérémonie de circoncision collective se déroule tous les mois de juin en pays Mahafaly, et elle porte le nom de « Savatse »

Revue de Presse