Il est  

00h00

 à Mada

×

Calumma boettgeri

Calumma boettgeri

Calumma boettgeri

Le Calumma boettgeri appartient eu genre Calumma. Il est un caméléon du nord de Madagascar, qui a été nommé ainsi en l'honneur du zoologue allemand Oskar Böttger. Le caméléon de Boettger est relativement grand, avec une longueur totale pouvant atteindre 35 centimètres. Il se distingue par sa coloration spectaculaire et sa capacité à changer de couleur pour se fondre dans son environnement. Les mâles sont généralement plus colorés que les femelles, arborant des teintes vives de vert, de jaune, de rouge et de bleu. 

Ce caméléon est parfaitement adapté à la vie arboricole. Il possède des pattes et des doigts préhensiles qui lui permettent de grimper facilement dans les arbres et de se déplacer parmi les branches et les feuillages. Son corps élancé et sa queue longue l'aident à maintenir l'équilibre lorsqu'il se déplace. 

Calumma boettgeri se nourrit principalement d'insectes, tels que des criquets, des sauterelles et des papillons. Il utilise sa langue extensible et collante pour attraper ses proies avec une grande précision. Comme tous les caméléons, il possède des yeux indépendants qui lui permettent de surveiller son environnement et de repérer les mouvements des proies. 

La reproduction chez Calumma boettgeri implique des comportements de parade complexes de la part des mâles pour attirer l'attention des femelles. Les femelles pondent leurs œufs dans des sites de ponte spécifiques, tels que des trous dans le sol ou des crevasses d'arbres. Les œufs éclosent après une période d'incubation et les petits caméléons sont généralement autonomes dès leur naissance. 

En raison de la déforestation, de la perte d'habitat et du commerce illégal des animaux de compagnie, Calumma boettgeri est confronté à des menaces sérieuses. Il est classé comme une espèce en danger d'extinction selon les critères de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Des efforts de conservation, tels que la protection des habitats naturels et la réglementation du commerce des animaux de compagnie, sont nécessaires pour préserver cette espèce unique.

Powered by: