Il est  

00h00

 à Mada

×

Calumma tarzan

Calumma tarzan

Calumma tarzan

Le Calumma tarzan appartient eu genre Calumma. C'est un caméléon découvert aux environs d'un petit village de l'Alaotra Magoro, nommé Tarzanville, qui tire réellement son nom du célèbre personnage, Tarzan. Il est aussi endémique de cette région. Calumma tarzan est une espèce de caméléon de taille moyenne, mesurant généralement entre 61 et 72 millimètres de longueur snout-vent et entre 119 et 150 millimètres de longueur totale. Il est caractérisé par un profil rostral particulier, avec des crêtes rostrales fusionnées à l'avant pour former une crête en forme de pelle qui dépasse légèrement du bout du museau (moins de 1 mm). Les mâles de cette espèce ont une coloration distincte en vie, comprenant une coloration de base allant du vert au jaune vif (avec des bandes transversales sombres lorsqu'ils sont stressés) et un casque brun à noirâtre et un cou. 

Malheureusement, cette espèce est classée "En Danger Critique d'extinction" selon la liste rouge des espèces menacées de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). La principale menace pour le caméléon Tarzan est la destruction de la forêt qui constitue son habitat. La déforestation et la dégradation de son environnement mettent en danger la survie de cette espèce unique et vulnérable. Des efforts de conservation sont nécessaires pour protéger le Calumma tarzan et son habitat. Il est inclus parmi les cibles de conservation des deux aires protégées promues par Madagasikara Voakajy dans le District d'Anosibe An’Ala, Région Alaotra-Mangoro, à savoir Ambatofotsy et Ankorabe. Des études sur la taille de sa population et sa préférence d'habitat ont été entreprises pour mieux comprendre ses besoins et développer une stratégie de conservation avec toutes les parties prenantes. 

La préservation du caméléon Tarzan et de son habitat est cruciale pour préserver la biodiversité de Madagascar et protéger cette espèce en danger critique d'extinction. Des actions concertées et une sensibilisation accrue du public sont nécessaires pour assurer la survie de cette espèce et de nombreux autres animaux et plantes uniques de Madagascar.

Powered by: