Il est  

00h00

 à Mada

×

Furcifer belalandaensis

Furcifer belalandaensis

Furcifer belalandaensis

Le Furcifer belalandaensis appartient eu genre Furcifer. Il est originaire (et endémique) de Belalanda, dans la région Atsimo-Andrefana dans le sud ouest de Madagascar. C'est un animal classé En Danger Critique d'Extinction. 

Le Furcifer belalandaensis est un caméléon de taille moyenne, mesurant environ 15 à 20 centimètres de longueur totale. Il se distingue par sa coloration et ses motifs uniques. Les mâles de cette espèce arborent généralement des couleurs vives, allant du vert au rouge, avec des motifs complexes sur leur corps, tandis que les femelles ont une coloration plus terne. 

Ces caméléons sont adaptés à la vie arboricole et se trouvent principalement dans les forêts tropicales humides de Madagascar. Ils ont une queue préhensile qui leur permet de se déplacer avec agilité parmi les branches des arbres. Comme tous les caméléons, ils ont la capacité de changer de couleur pour se camoufler dans leur environnement et communiquer avec d'autres individus. 

Le régime alimentaire du Furcifer belalandaensis est principalement composé d'insectes, tels que des criquets, des sauterelles et des papillons, qu'ils attrapent avec leur langue collante et précise. 

Malheureusement, le Furcifer belalandaensis fait face à des menaces croissantes en raison de la déforestation, de la perte d'habitat et de la fragmentation des populations. Les activités humaines, telles que l'exploitation forestière et l'agriculture, contribuent à la destruction de leur environnement naturel. Par conséquent, cette espèce est considérée comme vulnérable selon les critères de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). 

Des mesures de conservation sont nécessaires pour protéger le Furcifer belalandaensis et son habitat. Cela comprend la création de réserves naturelles, la sensibilisation à l'importance de la conservation et la réglementation du commerce des animaux de compagnie pour éviter la surcollecte. La préservation de ces caméléons est essentielle pour maintenir la biodiversité unique de Madagascar et assurer la survie de cette espèce à long terme.
 
 

 

Powered by: