Il est  

00h00

 à Mada

×

Furcifer viridis

Furcifer viridis

Furcifer viridis

Le Furcifer viridis appartient eu genre Furcifer. Il est endémique de la province de Mahajanga. C'est une espèce qui n'a été décrite pour la première fois qu'en 2012. Furcifer viridis, également connu sous le nom de caméléon vert ou caméléon de Madagascar, est une espèce de caméléon endémique de Madagascar. Comme son nom l'indique, il se distingue par sa coloration verte vibrante qui lui permet de se fondre efficacement dans son environnement forestier. 

Les caméléons verts sont de taille moyenne, les mâles atteignant généralement une longueur d'environ 30 à 40 centimètres, tandis que les femelles sont légèrement plus petites. Ils présentent une morphologie typique des caméléons, avec une tête triangulaire, des yeux mobiles indépendamment l'un de l'autre et une queue préhensile. Leur corps est allongé et leur peau est dotée de petites excroissances, donnant une texture légèrement rugueuse. 

La coloration des caméléons verts varie en fonction de différents facteurs tels que l'âge, le sexe, l'humeur et l'environnement. Ils peuvent arborer une palette de verts allant du vert clair au vert foncé, leur permettant de se camoufler parmi les feuilles et les végétaux environnants. Ils peuvent également changer de couleur pour exprimer des émotions, communiquer avec d'autres caméléons ou réguler leur température corporelle. 

Ces caméléons sont des habitants des arbres, passant la majeure partie de leur vie dans les canopées forestières. Leur adaptation à la vie arboricole se manifeste par leurs membres puissants et leurs doigts griffus, qui leur permettent de grimper et de se déplacer avec agilité dans les branches. Leur queue préhensile est également un outil essentiel pour s'accrocher aux supports et maintenir l'équilibre lors des déplacements. 

En termes d'alimentation, les caméléons verts sont principalement insectivores. Leur régime alimentaire se compose d'une variété d'insectes tels que des sauterelles, des criquets, des grillons et des papillons. Ils sont des chasseurs patients, utilisant leur langue extensible et collante pour capturer leurs proies avec une grande précision. 

La reproduction chez les caméléons verts est sexuellement dimorphique, avec les mâles présentant souvent des couleurs plus vives et des motifs distincts lorsqu'ils cherchent à attirer les femelles. La ponte des œufs a lieu dans des sites sélectionnés par la femelle, où elle dépose ses œufs pour qu'ils se développent et éclosent indépendamment. 

La conservation des caméléons verts est essentielle en raison de la destruction de leur habitat naturel due à la déforestation et à l'exploitation humaine. Ils font face à des menaces telles que la fragmentation de leur habitat et le commerce illégal d'animaux de compagnie. Ils sont actuellement classés comme une espèce de préoccupation mineure par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), mais des mesures de conservation continues sont nécessaires pour préserver leur population à long terme.

Powered by: